Société
URL courte
12813
S'abonner

Des centaines de professeurs, d'étudiants et de parents ont brandi des sextoys géants afin de manifester leur révolte contre l'autorisation de port d'armes à feu dans les campus universitaires publics au Texas.

Le 24 août, une grande manifestation a eu lieu au Texas, dans le sud des Etats-Unis. Réunis autour d'une université locale, des Américains ont brandi des pancartes avec des slogans contre la loi sur le port d'armes indiquant "Les armes n'égalent pas la liberté".

Des organisateurs de la manifestation ont également distribué des sextoys géants aux participants. Pourquoi un tel choix? "Lutter contre l'absurdité à l'aide de l'absurdité", selon des responsables.

"Les étudiants doivent se soucier de faire leurs devoirs et non de savoir si un camarade possède un flingue chargé dans son sac à dos", a expliqué Anna Lopes, la vice-présidente du mouvement contre le port d'armes dans les campus.

Lors de l'action de protestation, des activistes ont distribué environ 500 sextoys. On a ainsi proposé aux étudiants de les apporter en cours. Des étudiants, leurs parents, des professeurs, ainsi que des représentants des communautés religieuses et sportives ont pris part à la manifestation.

Le 1er août, l'Etat américain du Texas a donné son feu vert au port dissimulé d'armes à feu dans ses universités pour des étudiants âgés de plus de 21 ans.

Le port d'arme dissimulée sur les campus d'université est actuellement autorisé dans huit Etats américains.

Lire aussi:

"Ces âmes qui demandent de l'aide": une vidéo terrifiante postée par des étudiantes US
USA: une foule enragée affronte la police à Milwaukee après le décès d’un suspect
Les étudiants texans pourront venir avec leur flingue à la fac
Tags:
armements, université, Texas, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook