Ecoutez Radio Sputnik
    Le supermarché

    Il demande 2,4 M EUR après avoir empoisonné des produits dans un supermarché

    Gina Sanders
    Société
    URL courte
    173904

    Un maître-chanteur britannique a affirmé qu'il avait empoisonné des produits alimentaires dans l'un des supermarchés du pays et a demandé 2,4 millions d'euros pour éloigner la menace.

    Un diplômé en chimie de 51 ans, David Ward, a déclaré qu'il avait empoisonné un produit se vendant peu, qui serait acheté dans les cinq jours, menant à une "mort certaine" toute personne qui le consommerait.

    Il a même envoyé un flacon contenant la substance mortelle, acheté en ligne sur le "Darknet", au QG du détaillant avec une lettre de menace pour appuyer son avertissement.

    "Nous sommes tous des employés de l'entreprise et nous sommes capables d'empoisonner vos produits à tout moment. Nous pouvons détruire votre entreprise si nous ne sommes pas payés", a écrit le malfaiteur.

    "La dose utilisée peut provoquer la mort certaine d’une famille dans les 30 minutes après sa consommation. Nous voulons deux millions de livres", a-t-il ajouté.

    Quand les détectives ont analysé le contenu du flacon envoyé au chef de la sécurité de l'entreprise, ils ont découvert qu’il contenait entre cinq à dix doses létales de cyanure de potassium pur.

    Mais le colis est devenu son maillon faible et la police a pu l'identifier grâce aux traces d'ADN sur le timbre et ainsi déjouer le complot mortel. Un échantillon d'ADN prélevé sur le timbre correspondait à celui du malfaiteur, qui avait été reconnu coupable d'une infraction en 2012.

    David Ward a été arrêté un jour avant la date limite du chantage. Interrogé, il a affirmé qu'il n'avait empoisonné aucun produit et a décrit sa lettre comme "une simple menace".

    M. Ward a également raconté qu'il avait agi seul, bien qu'il ait prétendu avoir des complices.


    Lire aussi:

    Il arrête un criminel, déguisé en Superman
    Les médias US annoncent l'arrestation de Vladimir Putin dans un supermarché
    Une Canadienne aide un homard à s'enfuir d'un supermarché
    Quand un melon et un pain vous parlent au supermarché
    Tags:
    supermarché, cyanure, empoisonnement, crimes, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik