Ecoutez Radio Sputnik
    Keanu Reeves

    Les barbus ont-ils plus de chance auprès des femmes?

    © AFP 2019 Filippo Monteforte
    Société
    URL courte
    40418

    Les hommes qui recherchent des relations à long terme devraient se laisser pousser la barbe et jeter leur rasoir dans une poubelle une fois pour toutes.

    La plupart des femmes considèrent les hommes avec une barbe de trois jours comme plus disposés à des relations à court terme, à la différence des hommes barbus, qui préfèrent, selon les femmes, les relations à long terme. Du moins, c'est ce qu'estiment certains psychologues.

    Pour en arriver à une telle conclusion, les scientifiques ont mené une recherche auprès de 8.250 femmes, à qui ils ont demandé de trier des photos d'hommes, barbus ou fraîchement rasés, en fonction de leur attirance physique.

    Hormis la longueur de leur barbe, les hommes différaient également par la forme de leur menton et leurs pommettes, plus ou moins saillantes.

    Au terme de leur recherche, les psychologues ont constaté que les femmes considéraient comme moins attirants les visages rasés de près en comparaison avec les barbes de trois jours. En outre, les visages les plus virils et les plus féminins ont été classés parmi les moins attirants du point de vue esthétique.

    Selon la recherche, les hommes qui ont une barbe de trois jours sont portés à des relations qui ne font pas long feu, tandis que leurs congénères barbus préfèrent les relations à long terme.

    Les psychologues suggèrent que la barbe peut constituer un signe de masculinité et de dominance sociale, développés au cours de l'évolution, du même ordre que le menton prononcé et les pommettes saillantes.

    Les résultats de cette recherche ont été publiés dans la revue The Journal of Revolutionary Biology.

    Lire aussi:

    Daech impose la barbe en Irak
    La police de New York peut revoir les règles du port de la barbe par ses officiers
    Elle est la 1ere femme à barbe à avoir un record Guinness
    Tags:
    société, barbe, beauté
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik