Société
URL courte
108
S'abonner

Les points d’accès LinkNYC lancés à New York ont été trop souvent utilisés pour regarder du porno, et la ville a décidé de les interdire à la navigation.

400 kiosques nommés LinkNYC ont été installés dans la ville de New York depuis janvier, pour remplacer les téléphones publics et offrir notamment du wifi et un service de recharge de téléphones, ainsi qu'un accès à internet grâce à une tablette incorporée dans le kiosque. Neuf mois après, LinkNYC a annoncé la suspension de l'accès à la Toile sur les tablettes du service.

La décision est due à des « actes obscènes » recensés par les habitants et la police. Certains utilisateurs ont utilisé les tablettes de manière inappropriée. Elles ont servi de bornes d'accès à des sites pornos pour un certain nombre de personnes, qui ont en outre monopolisé les tablettes.

Pour le moment, le fournisseur du service a fermé l'accès Internet aux tablettes, avant de mettre en place un nouveau système de filtrage des contenus.

Lire aussi:

Les nudistes ont leur propre site de rencontre, le saviez-vous?
Porno ou JO? Les internautes perplexes
Une star du porno va en Iran pour se faire ravaler le portrait
Un festival porno japonais annulé à cause d'une trop forte affluence
Tags:
porno, Internet, New York
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook