Société
URL courte
421
S'abonner

Donald Trump est constamment moqué pour sa coiffure, une touffe jaune orangé rabattue, mais le candidat républicain à la présidence américaine n’est pas l’unique personnalité, dont le look attire l’attention du grand public, que ce soit aux Etats-Unis ou ailleurs.

Jeudi soir, alors qu'il recevait Donald Trump sur le plateau de son très populaire Tonight Show, l'animateur Jimmy Fallon s'est payé le luxe d'ébouriffer la célèbre coiffure du candidat du Parti républicain.

« Donald, je voudrais vous demander quelque chose, puisque la prochaine fois que je vous verrai, vous pourriez être président des Etats-Unis, je me demandais si on pouvait faire quelque chose qui n'a rien de présidentiel, tant qu'on n'est encore que deux civils (…). Est-ce que je peux décoiffer vos cheveux ? », a demandé le comique à M. Trump.

Ce dernier l'a autorisé à le faire après une courte hésitation.

Ce spectacle a déclenché une hilarité générale sur le plateau, mais aussi sur Twitter, où les internautes ont réagi en nombre et pu constater que les cheveux du candidat républicain, une masse rigide d'un blond jaunâtre à l'air plutôt artificiel, étaient bien naturels. Autrement dit, Donald Trump ne porte pas de perruque.

Néanmoins, les plaisanteries ne tarissent toujours pas sur sa coiffure que beaucoup comparent à un épi de maïs et que le New York Times a qualifié « de construction architecturale sophostiquée ».

 

#trump #trump2016 #trumpyourcat #trumpyourself

Фото опубликовано @ba.doom Июл 21 2016 в 10:07 PDT

 

Quoi qu'il en soit, M. Trump se dit lui-même très satisfait de sa coiffure et de ses cheveux « les plus célèbres de l'Amérique ».

En février 2015, le dirigeant de la Corée du Nord Kim Jong Un est apparu avec une toute nouvelle coupe. Les cheveux en brosse, bombés et tirés vers l'arrière, nuque et tours d'oreille bien dégagés. Des internautes anxieux se demandaient s'il ne pouvait pas par hasard y dissimuler un missile.

​Réapparaissant en public après plusieurs années passées en prison, l'égérie de la révolution orange en Ukraine Ioulia Timochenko n'arborait plus sa célèbre tresse, ce qui a également suscité un vif intérêt au sein de la société.

​Cela fait presque une dizaine d'année que le prince William, le fils de Lady Diana et du prince de Galles, a commencé à se dégarnir. Sa calvitie a été source d'inquiétude pour les Britanniques, mais aujourd'hui, en se coupant les cheveux à ras, de manière à ne plus pouvoir tricher sur sa perte de cheveux, William prouve qu'il s'assume et a passé l'âge d'être complexé par son crâne devenant doucement mais sûrement chauve.

​Or, le prince Harry n'est lui non plus pas épargné. Si pendant longtemps, les Britanniques se sont consolés de la calvitie de William en admirant la tignasse rousse du cadet de la famille, Harry, il semblerait que lui aussi soit frappé par ce mal typiquement masculin. Tout porte à croire que ce célibataire couronné sera certainement chauve avant ses 40 ans. 

Nicolas Sarkozy
© AFP 2020 Guillaume Souvant

Le président français François Hollande n'a pas échappé lui non plus à la risée du public quand on a appris combien d'argent coûtaient les soins pour maintenir sa « coiffure exquise ». Son prédécesseur à l'Elysée Nicolas Sarkozy a ironisé sur les très chères coupes de cheveux de l'actuel chef de l'Etat.

Lire aussi:

Donald Trump se laisse ébouriffer les cheveux en plein direct (Vidéo)
L'Elysée sait combien ça coûte, la coiffure de Hollande
Et vous, à combien évalueriez-vous la coiffure de M. Hollande?
Tags:
The New York Times, candidats, président, Parti républicain des Etats-Unis, Elysée, Jimmy Fallon, prince William, Donald Trump, prince Harry, Ioulia Tymochenko, Kim Jong-un, Nicolas Sarkozy, François Hollande, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook