Société
URL courte
290
S'abonner

Joao Maia est la preuve vivante qu’être aveugle ne ferme pas la porte à une carrière de photographe. Ayant perdu la vue à 28 ans, il a été le premier photographe aveugle accrédité pour les Jeux paralympiques à Rio de Janeiro.

Perdre la vue, cette tragédie est capable de mettre fin aux activités qui, dans la vie quotidienne, sont liées à cette capacité. L'histoire extraordinaire de Joao Maia racontée par le Huffington Post prouve le contraire. Le Brésilien Joao Maia, âgé de 41 ans, qui a perdu la vue à 28 ans suite à une grave maladie, est devenu le premier photographe aveugle accrédité pour travailler lors des Jeux paralympiques de Rio de Janeiro. Joao Maia publie ses photos sur Instagram.

 

 

Avant de perdre la vue, il travaillait à la poste. Mais après, il s'est intéressé à la photographie.

 

 

Même aujourd'hui, il est capable de distinguer les figures et les couleurs.

 

 

Il fait des photos avec une caméra professionnelle et un smartphone.

 

 

Parfois, il a besoin de demander l'aide des autres personnes pour qu'elles lui décrivent les sportifs ou les objets.

Lire aussi:

Jeux paralympiques: "Les meilleurs sportifs ne peuvent pas se présenter"
"Profiter de chaque moment": une paralympienne n’est pas prête à l’euthanasie
La grande première de l’équipe des réfugiés aux Jeux paralympiques de Rio
Privés de Jeux paralympiques, les escrimeurs russes n’en font pas une tragédie
Tags:
emploi, Jeux paralympiques 2016 de Rio de Janeiro, Brésil
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook