Société
URL courte
3162
S'abonner

Ne jugez jamais un livre à sa couverture, dit-on. Derrière une barbe longue, une tenue provocatrice et une affection pour les motos, on peut souvent trouver un cœur plein de compassion. Une preuve: aux États-Unis, des motards ont créé une association pour apporter leur soutien aux enfants abusés.

Créer un environnement plus sûr pour les enfants victimes de violence : voilà le but de l'organisation Bikers Against Child Abuse International (BACA).
Ces motards à l'apparence farouche mais à l'âme tendre traitent souvent les cas les plus terribles impliquant des abus sexuels et physiques.

Les motards de BACA
Les motards de BACA

Les membres de BACA sont prêts à tout faire : aller chercher les enfants à l'arrêt de bus, les escorter de l'école ou de la thérapie à la maison. Les enfants jouent avec ces durs à cuire à la Barbie ou peignent avec une insolence déconcertante des papillons sur leurs visages.

Les motards de BACA
Les motards de BACA

Mais leur présence dans les salles d'audience où les enfants victimes doivent témoigner contre leurs agresseurs est la chose la plus remarquable qu'ils puissent faire pour eux. Quand un de ces enfants lance un regard vers les bancs et qu'il les aperçoit bondés de leurs potes en perfectos noirs, d'effrayé et intimidé qu'il était, il se sent soudainement beaucoup plus en sécurité.

« L'enfant nous regarde, se concentre sur nous et sait que nous sommes là pour eux », déclare l'un des motards.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Ayant vaincu le cancer, il se déguise en super-héros pour traiter les enfants
Tous les chats errants d’Alep savent que cet homme les défendra
Piégé sous les décombres, il sauve sa fille en la protégeant de son corps
Tags:
abus sexuel, harcèlement, motard, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook