Ecoutez Radio Sputnik
    Ivonette Balthazar

    Toujours vivante, grâce au cœur de Stefan Henze

    Divulgação/INC
    Société
    URL courte
    9202
    S'abonner

    Une brésilienne s’est vu greffer le cœur de l’entraîneur allemand Stefan Henze, décédé lors des Jeux olympiques de Rio de 2016.

    Elle a failli mourir, mais le cœur de Stefan Henze lui a donné une seconde chance… Ivonette Balthazar, une brésilienne de 66 ans, a confié à Sputnik son histoire extraordinaire.

    « Il y a quatre ans, je me suis retrouvée à l'Institut national de cardiologie interventionnelle suite à une attaque cardiaque. À en croire les médecins, mon cas était très grave. J'ai suivi le traitement qu'on m'avait prescrit pendant environ un an. C'était une année difficile, ponctuée d'analyses interminables. Progressivement, je devenais très faible, j'avais du mal à marcher, à manger, à faire quoi que ce soit. Finalement, après trois examens successifs par l'IRM et une nouvelle série d'analyses, mon médecin m'a dit que je n'avais d'autre choix que de subir une transplantation.

    Ivonette Balthazar
    Arquivo Pessoal
    Ivonette Balthazar

    J'étais désespérée. Tous ceux qui ne connaissent pas cette situation de première main ne sauraient s'imaginer ce que signifie une transplantation cardiaque. Cependant, cela n'a pas été en fait si difficile que ça. J'ai rejoint le programme national et passé toutes les analyses requises avant de m'inscrire en liste d'attente de greffe.

    À vrai dire, je ne savais pas que c'était le cœur d'un Allemand, ma famille non plus. Dans l'agitation générale, je me suis rendue à la clinique, j'ai passé de nouveau toutes les analyses nécessaires. Une fois anesthésiée, j'ai subi l'opération. Les médecins, quant à eux, savaient qu'il s'agissait du cœur de Henze. »

    Ivonette Balthazar
    Divulgação/INC
    Ivonette Balthazar

    Quarante jours après cette opération réussie, Mme Balthazar se sent en pleine forme et distribue des brochures en plein Rio en soutien aux patients atteints de maladies cardiaques.

    « Je voudrais remercier tous ceux qui m'ont aidée. J'ai rejoint la campagne lancée par l'Institut et j'essaye d'y participer chaque jour. Je parle à tous ceux qui s'intéressent à ce problème, qui ont envie de devenir donneur et qui ne savent pas comment s'y prendre. »

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Première greffe de tête: mais d’abord les animaux
    Cette sexagénaire attendant une greffe se sacrifie pour sauver une jeune vie
    Les détails de la toute dernière greffe de visage dévoilés
    Tags:
    greffe, médecine, transplantation, Stefan Henze, Ivonette Balthazar, Brésil
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik