Société
URL courte
608
S'abonner

A Chicago,un médecin soignait ses patients à l'aide de "médicaments" pour le moins étranges, selon un site américain

Un médecin de Chicago a été privé de sa licence pour avoir «soigné», durant plus de dix ans, ses malades à l'aide de mixtures artisanales, dont un vaccin composé de vodka et de salive de chat, annonce le site Science Alert.

Selon le site, le docteur Ming Te Lin, spécialiste en traitement des allergies et immunologiste, devra se présenter devant le Conseil médical pour donner des explications.

​Suite à de nombreuses plaintes de ses clients, le département de la régulation financière et professionnelle de l'Etat de l'Illinois a dépêché une commission dans le cabinet du docteur. Il s'est avéré que ce dernier avait traité ses patients avec des médicaments non-certifiés et fabriqués par ses soins dans des conditions insalubres pendant plus de dix ans.

Les membres de la commission ont également découvert que le «docteur» fabriquait ses vaccins à partir de substances telles que de la vodka ou de la salive de chat. La majorité des patients du docteur étaient mineurs, le plus jeune n'avait que sept jours.

Le docteur Ming Te Lin devra se présenter devant le Conseil médical le 11 octobre pour expliquer pourquoi il n'informait pas ses clients de l'utilisation de médicament non-certifiés, des risques liés à leur consommation et des raisons pour lesquelles il déclarait officiellement se servir de médicaments certifiés.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un homme «neutralisé» à Paris après avoir tenté d'attaquer des policiers au couteau
Un puissant séisme frappe la Grèce et la Turquie, plusieurs morts et plusieurs centaines de blessés - images
Attaque à Nice: un deuxième homme qui a été en contact avec le tueur placé en garde à vue
Tags:
médecine, médicaments, vodka, salive, vaccin, Ming Te Lin, Chicago, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook