Société
URL courte
8150
S'abonner

Des doutes persistent sur l’authenticité de plusieurs tableaux peints avant le XVIIIe siècle… Les pertes pourraient être désastreuses, mettent en garde les experts, qui évoquent la somme de 260 millions de dollars.

Le monde de l'art est sous le choc : plusieurs tableaux peints par de vieux maîtres et estimés à environ 200 millions de livres sterling (260 millions de dollars) sont soupçonnés d'être de simples copies, révèle le quotidien britannique The Times.

Il s'agit notamment d'œuvres créées avant le début du XVIIIe siècle par l'artiste néerlandais Frans Hals et le peintre de la Renaissance allemande Lucas Cranach. Les premiers doutes ont poussé la maison d'enchères Sotheby's à rappeler de la vente un tableau qui aurait été peint — on ne peut désormais en être sûr — par Hals et à initier immédiatement une enquête à l'égard de la personne qui l'a mis sur le marché.

À l'origine de cette vague de panique, l'œuvre majeure de la collection des princes du Liechtenstein, la Vénus de Cranach. En mars, les experts ont remis en question l'authenticité du tableau qui a coûté la bagatelle de 7 millions d'euros et sont en train de la vérifier.

Lire aussi:

Mort de George Floyd: le gouverneur du Minnesota annonce la mobilisation totale de la Garde nationale
Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Tags:
tableau, faux, art, musée
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook