Société
URL courte
5189
S'abonner

Le photojournaliste colombien Fernando Vergara a capturé le passage de son pays natal de l'état de guerre à la paix à travers des portraits de femmes rebelles qui ont déposé les armes.

En septembre, les autorités colombiennes ont conclu un accord de paix historique qui a mis fin à 52 ans de la guerre civile avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie. Évidemment, un événement d'une telle importance n'a pas échappé à l'attention du comité Nobel. Vendredi, celui-ci a attribué au président colombien Juan Manuel Santos le Nobel de la paix pour les « efforts déterminés » qu'il a déployés pour régler l'un des conflits les plus sanglants du XXe siècle.

Fernando Vergara, journaliste photo d'origine colombienne, a capturé la transition du pays de la guerre à la paix, à travers des portraits de femmes rebelles qui ont déposé leurs armes.

Yuri Renteria, 18 ans

Derly, 24 ans

Carolina, 18 ans

Diana Marcela, 28 ans

Johana, 19 ans

Mayerli, 18 ans

Rubiela, 32 ans

Sofia, 19 ans

Yeimi, 23 ans

Yiceth, 18 ans

Lire aussi:

Le Nobel de la paix attribué au président colombien Santos
L'image des femmes en guerre: les partisanes des FARC
Colombie: accord de paix historique avec la guérilla des Farc
Accord historique de cessez-le-feu entre la Colombie et les Farc
Les Colombiens contre un accord de paix avec les rebelles
Tags:
armements, femmes, rebelles, portrait, paix, photo, armée, guerre, Comité Nobel de la paix, Fernando Vergara, Juan Manuel Santos, Colombie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik