Ecoutez Radio Sputnik
    Une fille atteinte d'autisme

    Les autistes prennent des décisions plus objectives

    © Photo. capture d` écran: vimeo.com
    Société
    URL courte
    21162125

    En évaluant les événements et différentes options, les personnes atteintes d'autisme ont tendance à utiliser leur logique sans se laisser influencer par différents facteurs émotionnels qui déforment la perception.

    Les personnes atteintes d'autisme prennent les décisions plus objectives et ont moins de préjugés que les personnes saines, déclarent les scientifiques du King's College de Londres, dans un article publié dans la revue Molecular Autism.

    « Les caractéristiques uniques de l'autisme peuvent être utiles dans des situations où il est important de "penser avec sa tête, et pas avec son cœur". Les gens pensent souvent que les autistes résolvent bien les problèmes mathématiques, et qu'ils sont dons plus rationnels, mais cette idée n'a pas été confirmée. Les autistes pensent logiquement parce qu'ils ne sont pas influencés aussi facilement par leurs sentiments et instincts », déclare un scientifique du King's College.

    Initialement, l'expérience visait à vérifier « l'effet de cadre » chez les autistes. En psychologie du raisonnement et de la décision ainsi qu'en psychologie sociale, cet effet signifie que notre psyché et la prise des décisions sont dépendantes de l'environnement et de l'état émotionnel intérieur d'une personne.

    Les résultats d'une expérience menée à la fin des années 80 ont montré que les personnes invitées à miser 70 dollars fournis par le organisateurs dans une agence de paris avec un gain garanti de 20 dollars, répondaient de façons très différentes à la proposition, selon que les scientifiques parlaient de la possibilité « d'économiser 20 dollars » ou « de perdre 50 dollars ».

    En reproduisant cette expérience, les scientifiques britanniques ont comparé les décisions prises par les autistes et les personnes saines. Selon les résultats de l'expérience, les personnes saines prenaient des décisions erronées deux fois plus souvent que les autistes qui n'étaient pas influencés par « l'effet de cadre ». Dans la grande majorité des cas, les personnes atteintes d'autisme prenaient des décisions rationnelles et logiques.

    Curieusement, cet effet influençait le plus les personnes ayant un QI émotionnel élevé et qui affirmaient bien comprendre ce qui se passe à leur intérieur.

    Selon les scientifiques, les résultats indiquent qu'en prenant une décision, les autistes sont guidés par la logique et la pensée rationnelle tandis que les autres personnes s'appuient en grande partie sur leurs émotions. Par conséquent, affirment les chercheurs, les employés autistes peuvent être plus fiables dans les situations qui nécessitent des décisions logiques et objectives.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Autisme: la faute aux pesticides?
    L’autisme bientôt vaincu grâce aux singes?
    Une jeune autiste reçoit le meilleur, et le plus grand, cadeau de sa vie
    Tags:
    recherche, autisme, Royaume-Uni, Londres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik