Société
URL courte
34351
S'abonner

La perception des Français en tant que fervents amateurs de fromages s'avère être un peu éloignée de la réalité.

Des scientifiques français étudiant la réaction du cerveau humain face aux aliments que l'on aime ou déteste sont arrivés à une découverte plutôt étrange.

Ayant interrogé au total 332 Français, les chercheurs du Centre de recherche en neuroscience de Lyon et du laboratoire Neuroscience Paris Seine ont établi que 6 % d'entre eux détestaient le fromage, donnant à cet aliment une note de 0 ou 1 sur 10. Ce qui semble encore plus frappant, plus d'un sondé sur dix lui donne une note inférieure ou égale à 3, ce qui correspond au fait d'être dégoûté par le fromage.

Les résultats de l'étude ont été publiés le 17 octobre dans la revue Frontiers in Human Neuroscience. Sur les 75 aliments répartis en huit catégories proposées aux sondés, les fromages sont clairement les moins appréciés. A titre de comparaison, la charcuterie est notée moins de 1 sur 10 par seulement 2,4 % des sondés.

Concernant les personnes qui se déclarent dégoûtées par le fromage, il est également intéressant de noter que 47 % d'entre eux affirment qu'au moins un des membres de leurs familles n'aime pas le fromage.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Les Suisses mangeaient déjà du fromage il y a 3.000 ans
Les souris n’aiment pas le fromage! Des scientifiques mettent fin aux mythes
Une usine française transforme le fromage en énergie
Paris appelle les pays du Moyen-Orient à renoncer au boycott des produits français
Tags:
science, étude, cerveau, fromages, Centre de recherche en neuroscience de Lyon, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook