Ecoutez Radio Sputnik
    vignoble

    Production viticole: pour une 2e année consécutive la France perd son titre

    CC BY 2.0 / Paul Joseph
    Société
    URL courte
    444
    S'abonner

    Le marché du vin semble vouloir une fois de plus changer de meneurs. Ainsi, selon une projection de la Commission européenne, c’est l’Espagne qui serait classée premier producteur de l’industrie cette année. Cet état de choses ne réjouit pas la France qui pour une deuxième année consécutive échoue à occuper cette position.

    La France perde ses positions sur le marché du vin pour une deuxième année de suite, en raison d’une faible récolte et d’une longue saison des pluies. Selon la projection de la Commission européenne, l’industrie vinicole en France verrait sa production réduite de 10 %, à 42,9 millions d'hectolitres. Ce qui représente 6 % de moins par rapport aux moyennes établies sur cinq ans. Suite à cela, l’un des plus gros producteurs du vin d’Europe pourrait céder la première place à l’Espagne, qui augmenterait son niveau de production de 1 %, selon Deutsche Welle.

    La tendance se poursuit cependant dans toute l’Europe. Ainsi, les vins européens de l’année 2016 promettent d’être de très haute qualité, mais par rapport à l’année dernière leur quantité va diminuer de 4 % pour constituer166 millions d'hectolitres.

    Dans cet esprit, la production italienne, leader actuel de l’industrie, a également chuté de 2 %, à 50 millions d’hectolitres. La situation continuerait à se détériorer à Chypre, où la production de vin accuserait une chute de 13 % par rapport à l’année précédente, ce qui représente 28 % de moins par rapport aux moyennes des cinq dernières années. En Croatie, ce pourcentage est de 25 % et de 12 % en Grèce.

    Au Portugal, la situation est encore pire. Ainsi, cette année la production de vin dégringolerait de 20 %, mais le pays pourrait conserver la cinquième place parmi les plus gros producteur viticoles d’Europe. Les pertes des vignerons en Slovaquie, en République tchèque, en Autriche et en Slovénie dépasseraient pour leur part les 20 %.

    Pour l’année 2016, la Roumanie aura été le seul pays à avoir réussi à augmenter considérablement sa récolte du raisin et son traitement. La production de vin se verra bonifiée de 28 % par rapport à l’année dernière. Si l'économie roumaine continue à ce rythme, dans deux ou trois ans le pays pourrait bousculer le Portugal et figurer parmi les cinq meneurs européens de l’industrie.

     

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Buvez du vin, les chercheurs vous payent pour ça!
    «La France est un Disneyland d’imbéciles qui vendent du vin et du fromage qui pue»
    Inspection au ministère russe de l'Intérieur suite à une affaire de pot-de-vin
    Vin espagnol importé en France: des vignerons voient rouge
    Tags:
    Roumanie, Italie, Espagne, Europe, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik