Ecoutez Radio Sputnik
    Société
    URL courte
    18224

    Vous voulez manger de la soupe et votre grand-mère décédée vous manque? Cet artiste a la solution! Il se sert d’os humains pour créer des pièces de céramiques utilisables dans la vie de tous les jours. Bon appétit…

    Le designer américain Justin Crowe, de l'État du Nouveau-Mexique, a expliqué comment il incarnait sa propre idée de la mortalité humaine via l'art et l'artisanat.

    L'Américain a lancé son projet après avoir acheté en ligne les os de 200 personnes différentes.

    « J'ai commencé à acheter des restes humains sur Internet à des marchands d'os qui les vendent généralement aux professionnels médicaux et aux collectionneurs de bizarreries. J'ai acheté 200 os, chacun appartenant à 200 personnes différentes », a partagé M. Crowe sur le site Boredpanda.com.

    Les os utilisés par Justin Crowe pour fabriquer sa vaisselle
    Les os utilisés par Justin Crowe pour fabriquer sa vaisselle

    Justin Crowe les a ensuite transformés en cendres et a utilisé la poudre pour créer des pièces de vaisselle.

    « Ayant des compétences en céramique, je savais que la cendre osseuse était un ingrédient commun utilisé pour la glaçure, j'ai donc développé une recette spéciale en utilisant des ingrédients typiques comme l'argile, la silice et le feldspath, puis j'ai ajouté ma propre cendre osseuse humaine broyée et poudrée », a raconté le designer.

    Femmes aux ailes d'anges (image d'illustration)
    © Sputnik . Mikhail Fomichev

    Pour célébrer son projet, Justin Crowe a invité ses amis à dîner.

    « Pour célébrer l'achèvement de la série Nourish, j'ai organisé un dîner où j'ai invité mes amis pour utiliser cette nouvelle vaisselle. Tout en mangeant, mes invités ont discuté de leurs expériences, de leurs conception de la mort et des perspectives sur la mortalité », a rappelé M. Crowe.
    Selon le concepteur, la mort de son propre grand-père l'a beaucoup influencé.

    Les amis de Justin Crowe lors dîner avec la vaisselle fabriquée avec des os humains
    Les amis de Justin Crowe lors dîner avec la vaisselle fabriquée avec des os humains

    « J'ai été témoin de la mort de mon grand-père dans sa maison et cela a eu un impact profond sur ma vision du monde. La maison est un lieu familier, quotidien, routinier, et son décès dans cet environnement a aidé à normaliser sa mort et m'a fait réfléchir sur ma propre mortalité », explique Justin.

    « Je voulais créer une œuvre d'art qui permettrait à d'autres personnes de vivre la même expérience. Faire face à la mortalité dans la vie quotidienne », a-t-il ajouté.

    Il a mis 4 mois pour élaborer la conception et à produire un service pour 8 personnes constitué de tasses, d'assiettes et de bols à la glaçure brillante bleu pâle.

    La vaisselle fabriquée par Justin Crowe avec des os humains
    La vaisselle fabriquée par Justin Crowe avec des os humains

    L'ensemble du processus de fabrication et de l'expérience culinaire a fait l'objet d'une vidéo.

    Après avoir expliqué son projet sur Internet, le designer a reçu plusieurs demandes, ce qui l'a beaucoup surpris. Les intéressés lui ont demandé de créer de la vaisselle personnelle en utilisant les cendres de leurs proches décédés.

    « Plutôt que d'observer une image ou une urne de crémation sur une étagère, ils cherchaient un moyen interactif d'introduire la mémoire des êtres chers dans leur vie quotidienne. C'est une façon de les garder proches », a expliqué le designer américain.

    En octobre, Justin Crowe a lancé son propre site Web sur lequel il propose d'utiliser les cendres humaines afin de réaliser des bijoux et des pièces de céramique. A titre d'exemple, une tasse de café coûte 199 dollars (179 euros) et on peut se procurer un pendentif pour la somme de 189 dollars (169 euros).

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Le grand-père mexicain rentre à la maison deux mois après avoir été… incinéré
    Le designer britannique invente une vie nouvelle pour la police de caractères
    Grâce à Photoshop, un designer trolle les standards modernes de beauté
    Des chercheurs russes fabriqueront des os à base de nanocéramique
    Tags:
    décès, os, art, Internet, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik