Société
URL courte
14250
S'abonner

La Chine pleure sa pilote de chasse d'exception Yu Xu, tuée dans un accident qui a eu lieu dans l'est de la Chine.

Yu Xu, capitaine de l'armée chinoise et première femme pilote du groupe de voltige aérienne 1er août, est morte suite au crash d'un chasseur Chengdu J-10, relate le journal South China Morning Post.

L'accident, survenu lors d'un exercice de la patrouille acrobatique de l'armée de l'air chinoise baptisée « 1er août », a eu lieu dans la province du Hebei. Son jet a plongé vers le sol pour une raison indéterminée et elle n'a pas pu s'éjecter contrairement à son co-pilote, qui a survécu à l'accident.

​Née en 1986, Yu Xu était originaire de la ville de Chongzhou, dans la province du Sichuan (sud-ouest de la Chine).

​Yu Xu est entrée en 2005 dans une école de l'air. Un an plus tard, elle est devenue une des 16 femmes pilotes des forces aériennes chinoises. Son nom était connu dans le milieu de la voltige aérienne. Cette année, Yu Xu a participé aux prestations du groupe 1er août à l'occasion de 67e anniversaire des forces aériennes chinoises ainsi qu'au forum AirShow China 2016.

​1er août est un groupe de voltige aérienne des forces aériennes chinoises utilisant des chasseurs de quatrième génération Chengdu J-10. L'escadrille a été baptisée « August First aerobatic team » en l'honneur de la date de fondation de l'armée chinoise. Le groupe a participé à plus de 500 spectacles aériens.

 

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Crash de l'Airbus A321: l'emplacement de la bombe dévoilé
Crash d'un chasseur syrien dans la région de Damas
Crash d'un chasseur Su-27 dans la région de Moscou
Tags:
femmes, pilote, voltige aérienne, Yu Xu, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook