Société
URL courte
18925
S'abonner

Une Allemande très âgée ne cesse de nier l'Holocauste, même après trois condamnations. Cette fois-ci, elle a été condamnée à deux ans et demi de prison mais est toujours en liberté et compte faire appel.

Le tribunal de la ville de Verden (nord-ouest de l'Allemagne) a condamné Ursula Haverbeck à deux ans et demi de prison pour incitation à la haine raciale et négation de l'Holocauste, via le journal « La voix du Reich » (Stimme des Reiches).

Lors de son intervention devant le juge, elle a déclaré que le camp de concentration d'Auschwitz « était un camp de travail où on n'exterminait pas les gens dans des chambres à gaz ». Le procès de cette Allemande de 88 ans s'est tenu dans des conditions de sécurité renforcée.

Ce n'est pas la première condamnation d'Ursula Haverbeck. En 2015, le parquet de Hambourg l'a condamnée à dix mois de prison alors qu'en septembre et octobre 2016 elle a écopé de huit et dix mois de prison respectivement. Aucun de ces verdicts n'est toutefois entré en vigueur.

Ursula Haverbeck envisage à son tour de faire appel de cette décision du juge. On ignore toujours quand elle sera emprisonnée.

Des lois interdisant la négation publique, la sous-estimation, l'approbation ou la justification des crimes commis par les nazis ont déjà été adoptées en Autriche, en Belgique, en Hongrie, en Allemagne, en Lituanie, au Luxembourg, en Pologne, en Roumanie, en Slovénie, en France, en Suisse, au Canada, en Israël, au Liechtenstein, au Portugal, en République tchèque et en Slovaquie.

Environ six millions de Juifs ont été exterminés par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. Entre 1,5 et 2 millions, selon les données, ont été tués dans le seul camp de concentration d'Auschwitz, libéré le 27 janvier 1945 par l'Armée soviétique. Le jour du 27 janvier a été proclamé par l'Onu Journée de la mémoire des victimes de l'Holocauste.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Allemagne : un ancien médecin nazi d'Auschwitz jugé à 95 ans
Deux ex-nazis traduits en justice pour assassinats multiples à Auschwitz
La Pologne retire un monument italien d'Auschwitz
Tags:
condamnation, nazisme, négationnisme, camp de concentration d'Auschwitz, IIIe Reich allemand, Ursula Haverbeck, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook