Ecoutez Radio Sputnik
    Selfie

    Selfie meurtrier: comment les selfies peuvent vous tuer

    CC0 / Pixabay
    Société
    URL courte
    1212
    S'abonner

    Aimez-vous vous prendre en selfie? Inventez-vous des moyens de rendre la photo plus intéressante en partant à la recherche d'endroits pittoresques voire dangereux? Voici une donnée qui devrait refroidir vos ardeurs: 73 personnes sont mortes sur les huit premiers mois de 2016 à cause d'un selfie.

    Tandis que la popularité des selfies a battu son plein l'année dernière avec quelque 24 milliards de selfies téléchargés sur Google Photos, un phénomène tragique de « mort à selfie » a fait son apparition.

    Voilà des chiffres bruts : en 2014, 15 personnes sont mortes alors qu'elles se prenaient en selfie, en 2015 le nombre a augmenté jusqu'à 39 et en 2016 il a atteint le cap des 73 décès. C'est plus que le nombre de morts dû aux attaques de requin.

    Ce qui importe, c'est la raison exacte : qu'est-ce qui cause la mort des personnes en train de prendre un selfie et peut-on remédier à cette « peste » du XXI siècle ?

    La réponse est suggérée par Hemank Lamba de l'université Carnegie-Mellon à Pittsburgh (Pennsylvanie). Son étude, qui a pour but de caractériser et d'éviter les morts causées par la prise de selfies, examine les articles dans les médias portant sur les disparitions en question afin de déterminer à quand remonte le premier décès enregistré.

    « Le premier article évoquant une « mort selfie » que nous avons réussi à trouver date de mars 2014 », précise M. Lamba.
    En cela, la définition du phénomène est la suivante: « la mort d'un individu ou d'un groupe de personnes qui aurait pu être évitée si l'individu (les individus) n'avait pas pris de selfie ».

    A mesure que l'enquête se déroulait, l'équipe est parvenue à répertorier 127 morts signalées et a pu former une base de données. La plupart des décès ont eu lieu en Inde (76 morts, plus de la moitié), le Pakistan est le deuxième pays le plus touché avec neuf morts, les États-Unis arrivent ensuite avec huit morts, et enfin la Russie avec six morts. Mais comment ses tragédies ont-elles pu arriver ?

    Chute depuis une hauteur

    La principale cause de décès par selfie est la chute depuis une hauteur, ce qui s'explique par le désir des « selfistes » acharnés de se photographier au bord d'une falaise, d'un précipice ou au sommet de bâtiments élevés.

    Eau

    Un grand nombre de décès sont dus à la noyade, et la plupart d'entre eux sont un mix d'eau et de hauteur. C'est le cas lorsqu'on décide de sauter dans l'eau depuis des rochers.

    Trains

    Curieusement, les trains s'avèrent présenter une menace sérieuse, surtout en Inde.

    « Cet engouement pour poser devant ou près d'un train avec son meilleur ami par exemple, s'inscrit dans le désir de faire une image romantique, une sorte de signe de l'amitié éternelle », expliquent les chercheurs.

     

     

    Armes

    Certaines personnes sont décédées en voulant se photographier avec des armes, essentiellement en Russie et aux États-Unis.

    Application sauveuse

    Dans une tentative d'éviter les « morts selfie », l'équipe de M. Lamba s'est chargée d'élaborer une application destinée à déterminer et à prévenir l'individu en cas de prise de selfie potentiellement dangereuse. L'algorithme consiste en une analyse de l'ambiance potentielle en la comparant avec les selfies-modèle téléchargés sur Twitter (la base de données en contient environ 3 000). L'application détermine ensuite le degré de dangerosité de l'environnement.

    La précision de l'appli est estimée à plus de 70%.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Un nouveau selfie affole Internet
    La prison pour un selfie avec son bulletin de vote?
    Payer avec un selfie, c’est désormais possible !
    Meilleur ami des people ou maître de Photoshop?
    Simples selfies, c'est du passé! Une théière, voilà votre nouvel appareil photo
    Quand les selfies menacent le patrimoine culturel
    Tags:
    décès, recherche, mortalité, étude, application, selfie, danger
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik