Société
URL courte
1054
S'abonner

Cette année, la tranquillité familiale qui règne tout au long des fêtes risque d’être gâchée par le dénouement imprévu de la présidentielle. Les spécialistes de l’Emily Post Institut ont noté «un volume inhabituel de questions» sur comment gérer le désaccord politique au sein de la famille lors des fêtes.

Selon le porte-parole de l'Emily Post Institut, Daniel Post Senning, l'agitation post-électorale a beaucoup occupé les psychothérapeutes.
Ainsi, les groupes qui proposent les services de chiens-thérapeutesn qui sont connus pour réduire le stress et l'anxiété, ont pu constater une nette augmentation de la demande.

« Cette nation a besoin d'avoir quelques conversations difficiles », a dit Rachel McPherson, représentante de la fondation Good Dog à buts non-lucratifs. « Les gens s'ouvrent et se sentent plus sécurisés lorsqu'il y a un chien dans la pièce ».

Talkspace, une startup de la thérapie en ligne qui connecte ses utilisateurs à 1 000 thérapeutes via l'application, a connu une poussée de trafic depuis le 8 novembre, raconte Oren Frank, le PDG de la compagnie. Les minorités raciales et sexuelles constituent une part importante de cette augmentation (« la communauté LGBT est hautement engagée et hautement anxieuse ») et plus de huit clients sur dix sont des femmes. Plusieurs sont en quête de « discussions durables sur ce qui a bien pu se passer », estime M. Frank. Près d'un utilisateur sur dix habite un État qui a voté républicain lors du dernier scrutin, relate Economist.

Les thérapeutes américains affirment que les conversations anxieuses sur la politique sont devenues inévitables. « Je n'ai jamais vécu de vote comme ça », dit Joe Kort, un psychothérapeute du Michigan. Certains de ses clients présentent les symptômes du stress post-traumatique. Plusieurs d'entre eux disent être prêts à refuser de manger la traditionnelle dinde durant les fêtes si cela peut aider à éviter la confrontation avec tel oncle gourmand. Mais cette technique d'évitement n'est pas une option pour les clients les plus délicats : les couples mariés qui ont voté pour deux candidats différents.

« J'ai des clients qui disent "Je ne sais pas si je peux rester marié à quelqu'un qui a voté pour un candidat misogyne ou xénophobe". J'essaye de faire en sorte qu'ils cessent de tenter de changer les opinions des autres et leur conseille de s'entendre ».

Pour aider à réconcilier les membres des familles qui se sont avérés être opposés en raison de leurs vues politiques, un psychothérapeute de Maryland, Tobi Goldfus, dit à ses clients :

« J'essaye de dire aux gens de s'arrêter, de respirer et de réfléchir avant que de dire quelque chose parce que si vous parlez impulsivement, cela peut être nuisible ».

« Ne parlez pas de politique, ne parlez pas de religion et ayez du respect pour les autres », conclut son Mme Goldfus.

Bon appétit.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Ce propriétaire d’hôtel avait loué une chambre à Xavier Dupont de Ligonnès la première nuit de sa cavale
La première adjointe à la mairie de Marseille dément avoir participé à des dîners clandestins
Des médecins avouent avoir vacciné des moins de 55 ans à l’AstraZeneca malgré une recommandation contraire
Pourquoi Véran a-t-il autorisé l’allongement du délai entre les deux doses des vaccins Moderna et Pfizer?
Tags:
médecine, psychothérapeute, chiens de thérapie, élection présidentielle, Michigan, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook