Société
URL courte
0 42
S'abonner

Les plate-formes des réseaux sociaux ont certainement conspiré contre leurs créateurs: d’abord, Twitter bannit son fondateur Jack Dorsey, et maintenant, c’est Facebook qui a supprimé les messages de Mark Zuckerberg! Bug du système ou énième théorie du complot?

Plusieurs messages ont disparu de la page de Mark Zuckerberg le 29 novembre suite à une erreur technique. Une dizaine de messages portaient sur les élections américaines et l'augmentation du nombre de fausses nouvelles sur Facebook. Néanmoins, les messages ont ensuite été restaurés.

Le porte-parole de la société a déclaré à The Verge que c'était un incident de fonctionnement.

« C'est arrivé à cause d'une erreur dans l'un de nos systèmes, les messages sont maintenant restaurés. Le compte de Mark n'a pas été hacké, et il écrit lui-même ses messages », a-t-il déclaré.

Ainsi, un post du 12 novembre a temporairement disparu où M. Zuckerberg évoquait les élections américaines, ainsi que des messages sur le rôle de Facebook dans la diffusion de nouvelles et de théories du complot.

Certains critiques affirmaient que la diffusion de fausses informations sur la plate-forme aurait pu inciter les électeurs à voter en faveur du président américain élu Donald Trump.

D'après M. Zuckerberg, 99 % du contenu du réseau social est authentique et il y a « seulement un petit nombre de fausses nouvelles et canulars. » Il est peu probable que ce 1 % ait influencé le résultat de l'élection, a-t-il écrit. Cependant, il a reconnu que la société devrait déployer plus d'efforts dans la lutte contre les canulars sur la plate-forme.

Mais Facebook avait d'autres projets à cet égard: un autre post du 19 novembre a également disparu, où le chef de la plate-forme a tout simplement présenté son plan pour la lutte contre les fausses nouvelles qui comprend l'amélioration de la vérification des systèmes de détection et des données. Ce message a été également restauré par la suite.

Mardi 22 novembre, le compte du patron de Twitter Jack Dorsey a été suspendu pour des raisons non précisées. Si le bug n'a duré qu'un quart d'heure, ce laps de temps a suffi à déclencher une avalanche de moqueries de la part des internautes.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Quand Facebook masque le crash de son drone
Google et Facebook sanctionneront les sites publiant de fausses informations
Renoncer à Facebook rendrait plus heureux
Tags:
message, Twitter, Inc, Facebook, Inc, Mark Zuckerberg, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook