Ecoutez Radio Sputnik
    Arat Hosseini

    «Je voulais qu’il connaisse un meilleur sort que moi»: le père du prodige iranien témoigne

    © Sputnik .
    Société
    URL courte
    4132

    À trois ans seulement, ce garçon iranien est devenu une véritable star d’Instagram. Sa souplesse, sa force et ses acrobaties ont conquis les internautes. Dans un entretien à Sputnik, le père du jeune prodige avoue avoir tout fait pour que son petit soit plus heureux que lui.

    Arat Hosseini, trois ans, sait grimper les murs, faire des dizaines de pompes et réaliser des figures acrobatiques à couper le souffle. Sa page Instagram compte déjà près d'un demi-million d'abonnés et il n'y a rien d'étonnant à cela, ce petit rivalisant avec les acrobates professionnels.

    D'ailleurs, les internautes ne sont pas les seuls à apprécier les habilités du petit originaire de la province du Mazandéran (nord de l'Iran). Il a été invité par une chaîne de télévision chinoise à un télé-crochet où il a étonné le jury par ses capacités extraordinaires.

    Comme l'avoue le père du jeune prodige, Mohammad, il a découvert les talents sportifs chez son fils lorsque ce dernier était encore bébé et a contribué à leur développement.

    « Quelques jours avant sa naissance, j'ai discuté avec un ami. Je m'étais plaint de quelques difficultés et problèmes. Mon ami m'a coupé la parole : si tu continues à pleurnicher, ton fils sera un pessimiste comme toi. Ça a été une sorte de révélation. Mon fils ne pouvait pas être un enquiquineur à l'image de son père. Il devait être meilleur que moi et plus heureux que moi, c'est ce que j'ai décidé. C'est là que j'ai eu l'idée de l'appeler Arat, ce qui veut dire : "décisif, courageux". Comme vous pouvez le voir, mon fils est d'ores et déjà digne de son prénom », avoue le père.

    Mohammad relate qu'il est passionné de sport depuis le plus jeune âge, mais il n'a jamais fréquenté aucun club professionnel.

    « Mais je m'étais fait une idée de ce que devait être un corps sportif. Je massais le petit Arat et c'est alors que j'ai remarqué qu'il avait des muscles robustes. J'ai compris qu'il fallait développer ce filon. Et déjà à l'âge de 6-7 mois, il maîtrisait plusieurs figures gymnastiques », conclut le père.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Le rap afghan a de beaux jours devant lui
    Couturier le jour, artiste la nuit: le fabuleux destin d'un Afghan pétri de talents
    Une punition machiavélique d’un Américain à son fils interpelle le Net (vidéo)
    Tags:
    talent, enfants, Internet, gymnaste, acrobatie, Instagram, Chine, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik