Ecoutez Radio Sputnik
    Les funerailles de Jayalalithaa

    Choc fatal pour 280 Indiens suite à la mort d’une ministre

    © AP Photo / Aijaz Rahi
    Société
    URL courte
    7115

    Le sud de l’Inde s’est retrouvé dans une profonde tristesse après le décès de leur dirigeante adorée, Jayalalithaa Jayaram. Près de 300 Indiens ont d’ailleurs été incapables (littéralement) de survivre à sa mort…

    Selon l'agence ANI, 280 personnes sont mortes du choc et du chagrin qu'ils ont éprouvés après avoir appris la mort de la ministre du Tamil Nadu. L'agence ne précise pas les détails des circonstances qui ont conduit à la mort un aussi grand nombre de personnes. Le parti au pouvoir a annoncé le versement d'indemnités aux familles des personnes décédées.

    En outre, les autorités verseront 50 000 roupies à un fonctionnaire du parti, qui a tenté de s'immoler par le feu après avoir appris la mort de Jayalalithaa. Un homme qui s'est coupé un doigt pour la même raison recevra la même somme.

    Le 6 décembre, de plus de 100 000 personnes se sont rassemblées sur la baie de Chennai (ex-Madras), la capitale du Tamil Nadu, pour dire adieu à celle qu'ils appellent « Amma », ou « mère ». Une période de 3 jours fériés et de 7 jours de deuil a été décrétée dans le Tamil Nadu.

    Ex-vedette de cinéma et figure dominante de la vie politique au Tamil Nadu, État du sud de l'Inde qu'elle a dirigé pendant 14 ans, Jayalalithaa Jayaram est morte à l'hôpital des suites d'une maladie, lundi 5 décembre, à Chennai à l'âge de 68 ans.

    Avant son entrée en politique, Mme Jayaram était actrice de cinéma et avait plus d'une centaine de films à son actif. Au pouvoir depuis 1991, elle ne cessait de défendre les basses castes et les déshérités. Malgré les accusations de fraude fiscale et de corruption, sa popularité dépassait de loin celle des politiciens ordinaires.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Les funérailles de Fidel Castro à Cuba
    Cuba fait ses adieux à Fidel Castro avant ses funérailles
    Les funérailles de Fidel Castro le 4 décembre à Santiago de Cuba
    Tags:
    décès, vie, Jayalalithaa, Inde
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik