Ecoutez Radio Sputnik
    Manhattan

    Un avion militaire sème la panique à New-York

    © Flickr/ Justin Brown
    Société
    URL courte
    19142

    Un avion militaire repéré au-dessus de Manhattan a semé la panique et rendu perplexes les New-Yorkais. Les réseaux sociaux n’ont pas tardé à prendre le relais et à faire le buzz sur Internet.

    Un avion de transport militaire a été repéré aujourd'hui au-dessus de Manhattan. Déconcertés, les New-Yorkais cherchent à comprendre la finalité de sa manœuvre.

    À en croire des témoins oculaires, l'avion a réalisé des cercles au-dessus de Manhattan pendant environ dix minutes avant de disparaître dans les nuages.

    Sur certaines vidéos publiées dans la foulée sur Internet, on peut voir un avion de transport américain voler à basse altitude entre deux gratte-ciel.

    Concernant la finalité de cette manœuvre, les New-Yorkais sont loin d'être unanimes: certains prétendent qu'il s'agissait d'un acte de surveillance, alors que d'autres parlent d'une mission de routine d'un Lockheed C-130 Hercules, avion de transport militaire largement utilisé aux États-Unis.

    Quoi qu'il en soit, le porte-parole de la Federal Aviation Administration (FAA) a confié aux journalistes du Business Insider que le vol avait été autorisé par la FFA.

    La police new-yorkaise, citée par la chaîne ABC7NY, a de son côté assuré aux citadins que la manœuvre faisait partie d'un exercice militaire de routine.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Trump suspend la conception du nouvel avion présidentiel
    La raison du crash de l’avion en Colombie dévoilée
    Crash d`un avion en Colombie
    Tags:
    panique, Internet, insolite, avions, Manhattan, New York
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik