Ecoutez Radio Sputnik
    Le sapin de Noël

    Hanouka et Noël le même jour: le calendrier de la lumière contrant l’obscurité

    © Sputnik . Vladimir Pesnya
    Société
    URL courte
    19187
    S'abonner

    L’Ancien testament est un fondement commun qui lie le christianisme et le judaïsme, deux religions si différentes. Ce samedi 24 décembre, nous vivons une drôle de coïncidence: les fêtes de Hanouka et de Noël tombent cette année le même jour.

    La fête chrétienne de Noël et la fête juive de Hanouka tombent cette année le même jour. Cette coïncidence est le fruit du hasard mais à cette occasion cela ne nous prive pas de réfléchir à la symbolique de ces fêtes.

    La fête de Hanouka est liée à des évènements qui ont eu lieu autour de l'an 175 avant l'ère chrétienne. La révolte des Juifs a été menée par Juda Macchabé. Un grand miracle a marqué cette histoire : la seule fiole d'huile retrouvée qui n'était pas brisée par les soldats du roi syrien a réussi à illuminer le lieu sacré des Juifs pendant huit jours et non un seul.

    Ainsi, les familles juives ont la tradition d'allumer un chandelier à huit branches chaque soir pendant la semaine de la fête de Hanouka pour se souvenir de ce miracle, indique le journal Huffington Post. Cette année, la fête se poursuivra jusqu'au 1er janvier 2017.

    « Hanouka est une demi-fête juive et n'est même pas biblique, c'est une institution humaine. En hébreu, le mot Hanouka veut dire inauguration : pour les Juifs, c'est donc une sorte de renaissance après la destruction », explique au journal Huffington Post le spécialiste de l'histoire juive Maurice Ruben-Hayoun.

    Père Noël
    © East News. Alaska Stock Images
    Le calendrier hébraïque est basé sur les cycles solaires et lunaires et change chaque année les dates des fêtes juives. La coïncidence avec Noël est le fruit du hasard. Mais cette coïncidence nous permet de comprendre la symbolique profonde des deux fêtes. Toutes les deux, elles sont chargées d'apporter de la lumière dans le monde contre l'obscurité.

    Comme l'indique le Huffington Post, la notion de naissance et de renaissance est présente dans Noël et Hanouka. L'interlocuteur du journal Maurice Ruben-Hayoun précise : les symboliques du chandelier judaïque et du sapin chrétien sont liées, parce que les deux symboles représentent l'idée de la victoire sur la mort et l'idée de la renaissance.

    Lire aussi:

    Le Pape offre six millions d’euros aux Ukrainiens du sud-est pour Noël
    Une femme voilée fait polémique lors d’une fête de Noël au Raincy
    Une explosion à Alep lors des festivités à l'occasion de Noël et de la victoire
    Berlin: ce que l’on sait de l’attaque au camion sur le marché de Noël
    Tags:
    religion, Noël, Israël, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik