Ecoutez Radio Sputnik
    The Beatles

    L’homme qui a révélé les Beatles est décédé

    © AP Photo /
    Société
    URL courte
    837

    Nouvelle grande perte pour l’histoire de la musique mondiale : Allan Williams, l’homme qui avait révélé au monde les Quatre de Liverpool, est décédé à l’âge de 86 ans.

    Allan Williams, le premier producteur des Beatles et l’homme qui avait révélé le groupe au monde, est décédé à l’âge de 86 ans, a déclaré la BBC citant une déclaration du club the Jacaranda (Liverpool) dont il avant été le premier propriétaire et où les musiciens du groupe légendaire avaient joué autrefois.

    Allan Williams est né le 17 novembre 1930 dans une banlieue de Liverpool. En 1957, il a ouvert le club the Jacaranda où John Lennon, Paul McCartney et Stuart Sutcliffe (qui faisait initialement partie du groupe) ont donné leurs premiers concerts.

    C’est Allan Williams qui a emmené les jeunes musiciens à Hambourg dans un van en 1960, la ville allemande ayant accueilli leur première performance devant un public étranger.

    Jusqu’à sa disparition, Allan Williams était resté une personnalité éminente de l’industrie musicale de Liverpool.

    En mars 2016, George Martin, un autre producteur de renommée mondiale ayant également collaboré avec les Beatles, est décédé à l’âge de 90 ans.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Un album avec des chansons des Beatles inconnues sortira en novembre
    Une guitare des Beatles sera mise aux enchères à New York
    Vidéo de cockpit du crash d’un Boeing dans un lagon en Micronésie
    Un «cimetière» de Boeing 737 MAX découvert en Californie
    Tags:
    producteur, décès, The Beatles, Allan Willliams, John Lennon, Paul McCartney, Hamburg, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik