Ecoutez Radio Sputnik
    Yolocaust remet à leur place les selfies pris devant le Mémorial de l’Holocauste

    Yolocaust remet à leur place les selfies pris devant le Mémorial de l’Holocauste

    © REUTERS / Alexandros Avramidis
    Société
    URL courte
    1587

    Un large sourire et la joie qui brille dans le regard: l’histoire s’oublie-t-elle aussi vite? À l’aide de son projet baptisé Yolocaust, Shahak Shapira, artiste israélien, ouvre les yeux à ceux qui se prennent en photo devant le monument à la mémoire des victimes de l’Holocauste, négligeant le passé sanglant de ces lieux.

    Près de dix millions de personnes visitent quotidiennement le monument dédié aux juifs d'Europe assassinés pendant la Seconde Guerre mondiale, situé au cœur de la capitale allemande. Or, ont-ils tous conscience de la véritable signification de ce mémorial  ? La légèreté d'innombrables selfies pris sur ce lieu de commémoration et postés ensuite sur la Toile a poussé l'artiste israélien Shahak Shapira à lancer un projet pour rappeler aux gens qu'ils visitent le monument censé garder la mémoire des pires crimes commis par les nazis.

    «  J'ai observé au cours des dernières années, un phénomène intéressant au Mémorial de l'Holocauste  : beaucoup de gens utilisent le monument comme image de fond pour leurs photos de profil sur Facebook, Instagram, Tinder ou Grindr  », explique Shahak Shapira sur sa page Facebook.


    Pour montrer qu'il ne s'agit pas d'une simple œuvre d'art et que la conduite des gens est souvent déplacée, Shahak Shapira a combiné des photos de camps d'extermination avec des selfies joyeux que certains touristes prennent devant le Mémorial. À vous de juger de l'effet obtenu…

    Il ne faut pas oublier que la signification de ce lieu est beaucoup plus profonde, appelle l'artiste.

    «  Pour de nombreuses personnes, les stèles grises symbolisent les pierres tombales de 6  millions de Juifs qui ont été tués et enterrés dans des fosses communes, ou des cendres grises qui sont restées après qu'ils ont été brûlés dans les camps de la mort  », poursuit-il.

    L'homme explique qu'il n'y a pas de règles strictes qui limitent la conduite près du Mémorial, mais il tient à ce que chacun de ses visiteurs se souvienne d'une chose  : le monument est érigé en mémoire des 6  millions de personnes qui ont perdu la vie dans les camps. Quant aux photos, il est possible de les consulter sur le site yolocaust.de. Chacune d'entre elles peut être retirée du site à la demande de son auteur.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

     

    Lire aussi:

    Berlin reconnaît le génocide arménien, un ministre turc évoque la Shoah
    Propos du chef du FBI sur la Shoah: l'ambassadeur US présente ses excuses
    La Lettonie interdit une exposition sur la Shoah: les Juifs russes indignés
    Tags:
    mémoire, selfie, histoire, photo, Holocauste, Israël, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik