Société
URL courte
380
S'abonner

Parfois, le business familial peut générer des problèmes de voisinage, surtout s’il s’agit de cannabis. Les habitants de la ville espagnole de San Miguel de Fluvia, en Catalogne, ont été victimes de pannes d’électricité fréquentes pendant plusieurs mois à cause de plantations de marijuana.

La vie de la paisible ville catalane de San Miguel de Fluvia, 800 résidents, a été perturbée ces derniers mois par des pannes d'électricité régulières aux causes indéterminées.

Cependant, ce ne sont pas les électriciens qui ont enfin identifié et éliminé la principale source du problème, mais la police antidrogues, annonce le quotidien El Pais. Il s'est avéré que c'est une plantation familiale de cannabis qui privait régulièrement les résidents d'électricité.

Le 24 janvier, une opération policière a débouché sur la destruction des plantations de marijuana contrôlées par une famille, et a également contribué à mettre un terme aux coupures d'électricité. Le chauffage, l'éclairage artificiel et l'arrosage automatique d'une dizaine de plantations, 1 642 plantes au total, étaient trop gourmandes en énergie pour les réseaux d'électricité, causant des pannes périodiques.

Suite à l'opération, 10 personnes ont été accusées de trafic de marijuana et toutes les plantations ont été détruites.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

À 74 ans, elle convoyait du cannabis pour les beaux yeux d'un homme
Le 8 novembre, les Américains ont aussi voté pour… la légalisation du cannabis
Il y a 3.000 ans du cannabis et des psilocybines ont été utilisés pour opérer le crâne
«Le port du masque ne sert absolument à rien», lance une conseillère municipale à Nice, causant une polémique
Tags:
panne, plantation, cannabis, Espagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook