Société
URL courte
4191
S'abonner

Les armuriers syriens continuent de perpétuer leurs traditions et de créer des épées bien que leur pays soit miné par la guerre.

Les épées de Damas sont connues dans le monde entier pour leur solidité, leur finesse et leur beauté. Dans une interview accordée à Sputnik, l'armurier Abd el-Qader Al-Syoufi décrit l'«  essence » de ces armes quasi millénaires.

Selon lui, la décoration est unique pour chaque épée. Cette décoration comprend des lignes de différentes longueur, forme et couleur. Les lignes peuvent constituer une image sous forme de grille ou représenter un autre ornement.

Des épées de Damas
© Sputnik . Fedaa Shahin
Des épées de Damas

« Il y a deux moyens d'obtenir ces ornements, à savoir souder différentes plaques d'acier ou utiliser des températures multiples pendant la trempe ».

Pour obtenir la couleur blanche, le forgeron mélange de l'acier et du nickel ou du chrome. L'utilisation d'acier peu carburé permet d'obtenir une couleur grise ou noire. Dans l'antiquité, la technique de production des épées de Damas était différente de celle qui existe de nos jours. Le métal était alors fait avec de la roche volcanique de la province de Soueïda (sud-est de la Syrie).

Des épées de Damas
© Sputnik . Fedaa Shahin
Des épées de Damas

Selon M. Al-Syoufi, les épées de Damas sont très coupantes. Leur poignée est faite avec de l'ivoire, ou de la corne de buffle. Les matériaux du manche doivent être naturels pour absorber la sueur et qu'il ne soit pas glissant. La garde est en fer ou en cuivre. Les épées de Damas font 90 centimètres de long pour quatre centimètres de large. Elles pèsent environ trois kilos. La forme des épées de Damas ne permet pas aux adversaires d'esquiver le coup, à la différence des épées droites kurdes et romaines.

Selon le frère d'Abd el-Qader Al-Syoufi Fayyad, qui se dédie également à la production de ces épées, l'épée de Damas était l'arme le plus efficace de l'âge du bronze.

« A partir de l'Antiquité, tous les dirigeants voulaient équiper leurs armées avec ces épées. Après s'être emparé de Damas au XVe siècle, Tamerlan a emmené 150 000 artisans à Samarkand (capitale de l'Empire timouride qui existait entre 1360 et 1507, actuel Ouzbékistan). 100 ans plus tard Selim 1, sultan ottoman, a suivi l'exemple de Tamerlan. C'est pourquoi la production des épées de Damas était développée  à Samarkand et en Turquie  ».

Abd el-Qader Al-Syoufi regrette que les terroristes utilisent des épées de Damas pour tuer leurs victimes, car une telle pratique est contraire à l'islam.

La guerre pose beaucoup de problèmes aux armuriers. Les touristes ne viennent plus voir la Syrie alors que les Syriens n'ont pas suffisamment d'argent pour acheter une telle épée. Mais les armuriers sont convaincus que la vie reprendra son cours et que l'épée de Damas redeviendra un cadeau populaire. Ils soulignent que l'épée doit être considérée comme une partie du patrimoine culturel syrien en non comme une arme.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoirles actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Patrimoine menacé: Bagdad et Damas divisés sur l'initiative française
Envers et contre tout, Damas accueille un marathon (Vidéo)
Damas négocie la libération des nonnes en Syrie
Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 en France chute de plus de moitié en une journée
Tags:
armements, épée, patrimoine culturel, Damas, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook