Société
URL courte
466
S'abonner

Qatar Airways a effectué ce dimanche le vol commercial le plus long du monde reliant Doha à Auckland.

Un Boeing 777 de la compagnie Qatar Airways a effectué la liaison Doha-Auckland en peu plus de 16 heures, traversant 10 fuseaux horaires, survolant cinq pays et parcourant une distance d'environ 14 500 km avant d'atteindre la Nouvelle-Zélande.

« Nous avons officiellement atterri en Nouvelle-Zélande, pays du long nuage blanc », a annoncé un porte-parole de la compagnie sur Twitter.

Le vol QR920 a quitté la capitale du Qatar le 5 février à 05h02 locales (02h02 GMT) et a atterri à Auckland le 6 février à 07h15 locales (18h15 GMT).

Qatar Airways n'a pas précisé le nombre de membres d'équipage à bord, mais ce genre de vol requiert quatre pilotes et une quinzaine de stewards et d'hôtesses.

Au retour, le vol mettra 17 heures et 30 minutes en raison de vents contraires, selon le site internet de la compagnie.

Qatar Airways a devancé Emirates, qui avait lancé en mars 2016 ce qui était considéré comme le vol le plus long du monde en reliant Dubaï à Auckland sur 14 200 km. Néanmoins, il est prévu que le record de Qatar Airways serait battu par Singapore Airlines, visant à effectuer des vols sans escale reliant Singapour à New York.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Un aventurier russe s'apprête à battre de nouveaux records dans le ciel
Les terroristes peuvent suivre les vols de Theresa May en direct
Historique: le PSG se qualifie pour les demi-finales de la Ligue des champions pour la 1ère fois depuis 1995 - vidéos
Macron a appelé Poutine pour discuter du vaccin russe contre le Covid-19 et de la Biélorussie
Tags:
vol, avions, Qatar Airways, Auckland, Nouvelle-Zélande, Doha, Qatar
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook