Ecoutez Radio Sputnik
    Le logo de Wikipédia

    Pas assez fiable, le Daily Mail banni de Wikipédia

    © AFP 2019 Lionel Bonaventure
    Société
    URL courte
    7131

    Vérification insuffisante des faits, sensationnalisme et même invention pure et simple d’informations: Wikipédia dit stop! Le tabloïd britannique Daily Mail n’est plus un média assez crédible pour servir de référence sur l’encyclopédie en ligne.

    Les contributeurs de la version anglophone de Wikipédia sont sur le pied de guerre contre les « fake news »: le quotidien britannique Daily Mail n'est plus considéré comme une référence. En fait, c'est une décision rarissime prise qu'a prise l'encyclopédie collaborative, qui tenait toujours à ne discriminer aucune source journalistique dans ses références.

    Désormais, si un auteur tente de se référer au Daily Mail dans un article, un avertissement l'en empêchera. Le recours au tabloïd reste permis dans des circonstances exceptionnelles mais ses informations sont désormais considérées comme « généralement peu fiables », souligne le site dans une note explicative.

    Daily Mail / Wikipedia
    © Sputnik .
    Daily Mail / Wikipedia

    Les rédacteurs de l'encyclopédie ont pris cette décision après un mois de discussions qui s'est terminé mercredi. Ils ont dénoncé le sensationnalisme et le manque de rigueur du quotidien britannique en rappelant des articles fabriqués de toutes pièces. En réalité, la décision de bannir le Daily Mail s'inscrit dans le débat brûlant sur les fausses informations et il est tout à fait possible que de nouvelles discussions émergent au sein de Wikipédia au sujet de la crédibilité d'autres médias.

    Ainsi, les quelques 12 000 références existantes au Daily Mail seront remplacées par une autre source sur l'encyclopédie. L'équipe de Wikipédia ne précise pas si la décision concernera d'autres langues.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Religieuses enceintes à Milan? Sputnik dément cette fake news
    Un filtre contre les «fake news» sponsorisé par Soros, ça vous tente?
    Facebook lutte contre les fake news ? Une atteinte aux libertés civiques, selon un avocat
    Tags:
    fiabilité, crédibilité, faux, Wikipedia, Daily Mail, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik