Société
URL courte
5213
S'abonner

Des sauveteurs bénévoles ont formé une chaîne humaine afin d’empêcher environ 200 baleines-pilotes de s’échouer de nouveau sur une plage de Nouvelle-Zélande, où presque 300 baleines ont trouvé la mort cette semaine.

Au moins 200 autres baleines-pilotes se sont échouées sur la plage Farewell, à la pointe nord de l'île du Sud, en Nouvelle-Zélande.

Un groupe d'une centaine de volontaires, appuyés par trois bateaux, tentent de détourner les baleines du rivage en bloquant leur chemin. Selon la Radio New Zealand, ce mouvement de masse aurait pu se produire en raison de la menace que représentent les requins pour les cétacés.

« La carcasse de l'une d'entre elles portait des marques de morsures de requin — assez petites, mais récentes, donc oui, ça peut être lié », a déclaré un employé du Département de la conservation des ressources naturelles.

Les volontaires ont même formé un mur humain:

Les sauveteurs ont passé deux jours à verser de l'eau sur les baleines échouées pour les maintenir au frais, en attendant la marée haute pour pouvoir les remettre à la mer.

« Ces baleines ne sont pas en bon état et seront euthanasiées pour soulager leurs souffrances », a déclaré le département à propos des baleines.

La nuit précédente, plus de 400 baleines-pilotes (un cétacé proche des dauphins) se sont échouées sur la plage de Farewell Spit, à la pointe nord de l'île du Sud, en Nouvelle-Zélande, a annoncé le service de protection de l'environnement néo-zélandais. La plupart des bêtes sont mortes malgré les efforts des sauveteurs qui mettaient tout en œuvre pour les repousser vers le large. Hier, il y avait tant de cadavres dans l'eau que les volontaires avaient du mal à reconduire les survivantes vers le large.

Jusqu'à présent, les scientifiques ne peuvent pas donner une explication exacte aux suicides de masse de cétacés qui se produisent de temps à autre dans différentes parties du globe. Généralement, si un dauphin s'échoue sur le rivage, d'autres essayent de l'aider et partagent parfois son sort.

En Nouvelle-Zélande, l'échouage le plus massif a eu lieu en 1918 quand près d'un millier de baleines avaient trouvé la mort sur le littoral des îles Chatham.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Plus de 400 baleines-pilotes s’échouent sur les côtes de Nouvelle-Zélande (vidéos)
Des centaines de baleines-pilotes s'échouent en Nouvelle-Zélande
Plus de 80 dauphins trouvés morts près des côtes de Floride
Tags:
environnement, baleine-pilote, Nouvelle-Zélande
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook