Ecoutez Radio Sputnik
    Oxford bientôt à Paris?

    Oxford bientôt à Paris?

    © Flickr/ Verity Cridland
    Société
    URL courte
    434

    S’expatrier en Angleterre ne sera peut-être plus nécessaire pour étudier dans la célèbre université d’Oxford. En effet, celle-ci pourrait bien ouvrir un établissement en France et ce serait la première fois en 700 ans qu’elle franchirait la mer pour s’installer en dehors du Royaume-Uni.

    L'offensive de charme française lancée auprès du Royaume-Uni se poursuit. La semaine dernière, des responsables français sont venus à Oxford pour proposer à la célèbre l'université d'ouvrir une filiale à Paris, affirme The Telegraph. Une démarche, note le journal, qui fait suite à celle entreprise début février pour attirer les banquiers britanniques, dont le pays avait voté pour sortir de l'UE.

    La partie française a assuré que cette filiale obtiendrait le statut d'établissement d'enseignement local, tout en gardant le financement fourni par l'Union européenne, même après le Brexit. D'autres universités, y compris Warwick, ont également été approchées pour mettre en place leurs campus à Paris en 2018.

    « Oxford a été une université internationale tout au long de son histoire et elle est déterminée à rester ouverte au monde, quel que soit le futur paysage politique », a déclaré le représentant de l'université d'Oxford, en ajoutant que la décision définitive n'avait pas encore été prise.

    Jean-Michel Blanquer, doyen de l'École Supérieure des Sciences économiques et commerciales (ESSEC), a souligné que tous les projets sont en train d'être discutés avec d'autres universitaires et le gouvernement français.

    L'université d'Oxford a été fondée en 1096. C'est la plus ancienne université britannique, mais ce serait la première fois depuis 700 ans qu'elle ouvrirait un établissement hors du Royaume-Uni.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Pour l'Oxford University Press, la Crimée est russe
    Un lycéen mort poignardé près de son établissement à Paris
    L'intelligence artificielle recalée aux examens de l'université de Tokyo
    Tags:
    établissements d’enseignement, université, Union européenne (UE), The Telegraph, Université d'Oxford, Paris, Royaume-Uni, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik