Ecoutez Radio Sputnik
    Boris Johnson

    La tenue de jogging excentrique de Boris Johnson défraie la chronique

    © REUTERS / Neil Hall
    Société
    URL courte
    15121
    S'abonner

    Connu pour son extravagance, le chef de la diplomatie britannique Boris Johnson passe rarement inaperçu et a littéralement sidéré le public lors de sa séance de running matinale mardi 21 février.

    Des photographes ont réalisé des clichés du secrétaire britannique aux Affaires étrangères Boris Johnson lors de son jogging matinal mardi 21 février au St James's Park près du palais de Buckingham, et le Mirror a apporté quelques précisions.

    Selon ce tabloïde anglais, le ministre portait un polo bleu au logo des JO de Londres qui se sont déroulés en 2012, assorti d'un pull en laine.

    ​Le tout a été qualifié de « tenue de choc » par les journalistes qui ont également retenu le couvre-chef plutôt insolite du premier diplomate du Royaume-Uni, mais surtout son bermuda à fleurs blanches sur un fond rouge.

    « Quel short ! », s'extasie le journal.

    Fort heureusement, le ministre ne portait pas de sabots en bois, mais des chaussures de course à pied tout à fait classiques.

    Les médias annonçaient en amont que les Britanniques n'appréciaient pas du tout les vêtements onéreux et choquants de leur première ministre Theresa May.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Boris Johnson insiste sur la vente des bombes à l’Arabie saoudite
    Pourquoi il ne faut pas avoir Boris Johnson comme partenaire à un jeu télévisé
    Boris Johnson fomente une guerre au sein du gouvernement britannique
    Tags:
    tenue vestimentaire, journal, chaussures, ministre, diplomatie, Boris Johnson, Theresa May, Royaume-Uni, Londres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik