Ecoutez Radio Sputnik
    Donald et Melania Trump

    Décret sur l'immigration: «La femme de Donald Trump aurait été une priorité»

    © AFP 2019 MARK RALSTON
    Société
    URL courte
    13422
    S'abonner

    Melania Trump, d’origine Slovène, aurait travaillé dans les Etats-Unis dans les années de 1990 avec un simple visa touristique. Si Donald Trump était devenu président à cette époque, elle aurait alors été expulsée du pays, estiment des experts.

    Si Melania Trump était venue travailler dans les Etats-Unis sous la présidence de Donald Trump, elle aurait été expulsée du pays, ont annoncé des avocats spécialistes dans l'immigration.

    Selon le décret sur l'immigration signé le mois dernier, les fonctionnaires en charge de l'immigration doivent expulser en priorité tout ressortissant étranger qui a « commis une fraude ou une fausse déclaration intentionnelle dans le cadre d'une affaire officielle ou d'une demande auprès d'un organisme gouvernemental ».

    En 1996, une jeune Slovène est venue dans le pays en tant que mannequin. Melania — à ce moment-là — Knauss a travaillé aux USA et a obtenu un salaire alors qu'elle n'avait qu'un visa touristique, ce qui, selon les données reçues par Associated Press, violait les conditions d'entrée dans les Etats-Unis.

    « Si le décret exécutif actuel sur l'application des lois intérieurs et les mémorandums sur la sécurité nationale (…) avaient été en vigueur à cette époque (1996), elle (Melania Trump) aurait certainement été une priorité d'exécution », a souligné le sous-procureur responsable de l'unité des droits sur l'immigration à Legal Aid Society, Hasan Shafiqullah.

    Le 27 janvier, le président américain a signé le décret « Sur la protection de la nation contre l'entrée de terroristes étrangers aux États-Unis » visant à « protéger la nation du terrorisme », qui interdisait d'entrée les ressortissants de sept pays (Iran, Irak, Libye, Somalie, Soudan, Syrie et Yémen) pour une durée de trois mois et gelait l'accueil des réfugiés pour quatre mois. Les Syriens font l'objet d'une interdiction sans limitation de durée.

    Le juge fédéral de Seattle a pris la décision de suspendre temporairement ce décret au niveau national.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Ivanka Trump fait changer d’avis son père sur l’Accord de Paris sur le climat
    La «puissance» de Melania Trump agite la Toile
    La Slovénie offre des pantoufles «Maison Blanche» à Melania Trump
    Tags:
    expulser, décret, déportation, sécurité, immigration, Melania Trump, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik