Société
URL courte
5121
S'abonner

Un acte d’amour, probablement le plus fort qui puisse exister possible, a eu lieu en Italie. Pour la Journée internationale des femmes, un homme a donné à sa bien-aimée son propre rein pour lui sauver la vie.

À la veille de la Journée internationale des droits des femmes, une Italienne de 44 ans s'est vue remettre en lieu et place du traditionnel bouquet de fleurs un cadeau extraordinaire. Son ami de 52 lui a donné un rein, informe le journal italien La Stampa.

Une patiente de l'hôpital Molinette de la ville italienne de Turin qui souffre d'une grave maladie génétique, la polykystose rénale, avait besoin d'une greffe en urgence. Il y a deux mois les médecins ont commencé à chercher un donneur.

Peu de temps après, son bien-aimé a proposé de lui donner un de ses reins pour lui sauver la vie. Une véritable course contre la montre a alors été engagée, car il fallait effectuer tous les tests nécessaires afin de valider l'opération.

Les médecins ont enfin pu donner le feu vert à la transplantation, laquelle a fonctionné. Les patients sont à l'heure actuelle sous surveillance des médecins, qui jugent que leur état est satisfaisant.

Le personnel de l'hôpital a admiré le geste de cet homme, manifestation d'un très grand amour, qui plus est, la veille de la Journée internationale des femmes.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

 

Lire aussi:

Première greffe sur un homme né sans main: le chirurgien raconte
Première greffe de tête: mais d’abord les animaux
Cette sexagénaire attendant une greffe se sacrifie pour sauver une jeune vie
Les détails de la toute dernière greffe de visage dévoilés
Tags:
greffe, reins, santé, médecine, Turin, Italie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook