Ecoutez Radio Sputnik
    La vengeance d'une fiancée fait le buzz sur InternetFiancés

    La vengeance d'une fiancée fait le buzz sur Internet

    © Youtube, capture d'écran © Photo. YouTube Capture d'écran
    1 / 2
    Société
    URL courte
    15835

    Le jeu KissCam réserve parfois des surprises à ses spectateurs... Un fiancé qui refuse d'embrasser sa bien-aimée, c'est du jamais vu!

    Une vidéo montrant une jeune fille en train de se venger de son fiancé qui a refusé de l'embrasser en public devient de plus en plus populaire sur Internet, annonce le journal Mirror.

    La jeune fille, qui a été filmée par les auteurs du jeu KissCam, semblait être ravie d'y prendre part. Toutefois, son copain assis près d'elle a réagi avec indifférence à la proposition de s'embrasser en public. La jeune fille, sans se démonter, s'est tournée vers un inconnu assis de l'autre côté et l'a embrassé à pleine bouche. Les spectateurs qui ont suivi cette scène embarrassante l'ont beaucoup appréciée. Toutefois, le fiancé s'est senti offensé et a immédiatement quitté les tribunes.

    ​La vidéo a été filmée lors d'un match de basket-ball entre les Atlanta Hawks et les Brooklyn Nets. Le jeu KissKam consiste à rechercher et filmer dans les tribunes des couples en leur proposant de s'embrasser en public. Parfois, ce genre de plaisanterie se termine mal…

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    La gendarmerie italienne donne des précisions sur le randonneur français retrouvé mort
    Un Boeing 757 subit de graves dommages lors d'un atterrissage d’urgence aux Açores – vidéo
    Poutine en France: des chasseurs suisses s'approchent de l'avion transportant une délégation russe - vidéo
    Tags:
    vidéo, KissCam, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik