Ecoutez Radio Sputnik
    Toute la vérité sur la lutte de l’industrie des loisirs US contre Donald Trump

    Toute la vérité sur la lutte de l’industrie des loisirs US contre Donald Trump

    © capture d'écran: YouTube
    Société
    URL courte
    101504427

    Des stars américaines n’hésitent pas à critiquer Donald Trump à la télévision et sur Internet. Nous vous présentons une sélection des interventions anti-Trump les plus marquantes depuis l’investiture du président républicain.

    Les adhérents du Parti démocrate dans le milieu de l'industrie du divertissement américaine ne ratent aucune occasion pour critiquer Donald Trump. Tout au long de ses 50 premiers jours au pouvoir, présentateurs, animateurs, acteurs et autres personnalités médiatiques ont tenté à maintes reprises de saper l'autorité du président républicain.

    L'émission Saturday Night Live de la chaîne de télévision NBC est devenue une des plateformes préférées des intellectuels des milieux artistiques américains où ils disent leurs quatre vérités à M. Trump.

    Par exemple, dans le dernier épisode du show, l'acteur Alec Baldwin, déguisé en Donald Trump, a confié les États-Unis aux extraterrestres pour des raisons commerciales.

    Le Saturday Night Live n'épargne pas non plus les proches de Trump. Par exemple, le conseiller du président Steve Bannon a été représenté en tant que squelette en manteau noir tandis que Donald Trump, joué par Alec Baldwin, portait sur sa veste un insigne en forme de drapeau russe.

    En outre, l'actrice Scarlett Johansson a récemment parodié Ivanka Trump. Dans ce sujet, la fille du président faisait la publicité de son parfum « Complice » et s'enfuyait en courant pour esquiver les questions gênantes.

    Le républicain a fait également l'objet de piques et de déclarations hostiles de la part des présentateurs et des lauréats tout au long de la cérémonie des Oscars. Par exemple, le présentateur des Oscars Jimmy Kimmel a interpellé Donald Trump sur Twitter pour ridiculiser l'activité du président sur le réseau social, alors qu'il n'a rien écrit à propos de la cérémonie en cours.

    « Donald Trump, êtes-vous réveillé? », a-t-il écrit en plein milieu de la cérémonie sur son compte, déclenchant les rires du public.

    L'acteur Ahston Kutcher s'est à son tour permis de critiquer le chef de la Maison-Blanche pendant l'ouverture de la Guilde des acteurs américains à cause de son décret sur l'immigration.

    Lors de la cérémonie des Golden Globes, l'actrice Meryl Streep a aussi tenu un discours désagréable à l'égard de Donald Trump.

    Hollywood et le show-business en général sont en guerre contre Donald Trump depuis sa campagne électorale. Julianne Moore, Martin Sheen, Scarlett Johansson, MerylStreep, sans parler de Madonna, ont appelé à voter contre Trump. Leonardo DiCaprio et Justin Timberlake d'abord, George Clooney, Tobey Maguire et Sarah Jessica Parker ensuite ont organisé des réceptions en soutien à Hillary Clinton.

    La signature par Donald Trump de son décret sur l'immigration a mis le feu aux poudres. John Legend, le producteur de La La Land, Ashton Kutcher suivie d'Emma Stone, de Julia Louis-Dreyfus ou d'acteurs comme Mark Ruffalo (Avengers, Shutter Island), Mark Hamill (Star Wars) ou Alyssa Milano, la chanteuse Miley Cyrus ou encore le réalisateur Michael Moore et le chanteur Bruce Springsteen ont manifesté leur colère contre cette décision et leur soutien aux immigrants.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Le film du cinéaste iranien qui a boycotté les Oscars sacré «meilleur film étranger»
    La Main du Kremlin s'introduit à la cérémonie des Oscars
    Protestations et fuites dans la presse, Trump pointe du doigt l’équipe d’Obama
    Tags:
    humour, émissions, critiques, médias, Cérémonie des Oscars (2017), Ivanka Trump, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik