Société
URL courte
9170
S'abonner

Il y a cinq semaines, une Égyptienne considérée comme « la plus grosse femme du monde » pesait 500 kilos. Depuis, elle a réussi à perdre une partie importante de son surpoids.

Eman Ahmed Abdulati, une Égyptienne de 37 ans qui serait la plus grosse femme du monde, a perdu en l'espace de cinq semaines 140 kilos grâce à un régime alimentaire liquide et une opération chirurgicale réussie, annoncent les médias locaux.

La trentenaire pesait au départ 500 kilos en raison de son éléphantiasis, une pathologie qui provoque un gonflement des membres et d'autres parties du corps. La trentenaire a finalement « été opérée avec succès par sleeve gastrectomie laparoscopique le 7 mars 2017 à l'hôpital Saifee » de Bombay, selon un communiqué des médecins. Cette intervention consiste à enlever une importante partie de l'estomac.

« Le poids actuel d'Eman est de 358 kilos », indique le communiqué.

Selon les médecins, la patiente, qui peut désormais s'asseoir, « est maintenant nourrie de fluides par voie orale et les accepte bien. La suite du traitement pour l'équipe soignante consistera à corriger tous les problèmes médicaux associés, pour la remettre en condition suffisante afin qu'elle puisse repartir en Égypte aussi vite que possible ».

​Plusieurs mois de physiothérapie seront cependant encore nécessaires pour muscler l'Égyptienne qui, avant de se rendre en Inde, n'était pas sortie de chez elle depuis 25 ans.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Christine Lagarde précise comment la crise va «changer profondément» les économies
Tags:
Egypte, Inde
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook