Société
URL courte
10115
S'abonner

Connu pour les propositions «progressistes et libérales» qu’il cherche tant bien que mal à instaurer au sein de l’Église catholique, le pape François recommande désormais aux prêtres de recourir aux exorcistes pour faire face à «de véritables désordres spirituels».

Le pape
© REUTERS / Stefano Rellandini
Le pape François a recommandé vendredi aux prêtres de ne pas hésiter à recourir à des exorcistes locaux lorsqu'ils sont témoins de grands désordres spirituels dans le confessionnal.

Un bon confesseur doit être « un homme de discernement », en particulier lorsqu'il est confronté à « de véritables désordres spirituels », a souligné le souverain pontife devant des prêtres participant à une formation proposée par la pénitencerie apostolique, l'un des trois tribunaux du Vatican.
Le pape a rappelé que ces désordres pouvaient être pour une large part « psychiques » et devaient donc être pris en compte « à travers une saine collaboration avec les sciences humaines ».

Néanmoins, le confesseur « ne devra pas hésiter à se référer », au sein de son diocèse, à « des exorcistes, choisis avec beaucoup de soin et de prudence ».

Pour rappel, l'exorcisme, auquel Jésus avait recours selon la tradition des Évangiles, revient à « chasser les démons », forces du mal qui « possèdent » une personne. Le moins qu'on puisse dire, c'est que la pratique n'est pas admise ou appréciée par tous dans l'Église.

Plus souvent que ses prédécesseurs, le pape François évoque la présence nocive du « diable », du « démon », de « Satan » dans le monde, et la nécessité de lutter contre cette présence par différents moyens.

Dans une messe à la mémoire de Jacques Hamel, prêtre français égorgé par des djihadistes dans son église en 2016, le pape avait par exemple souligné que tuer au nom de Dieu était « satanique ».

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Le Pape condamne la désinformation dans la presse
Vladimir Poutine a félicité le pape François pour ses 80 ans
Le pape dénonce l'assassinat d'enfants à Mossoul
Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
Tags:
exorcisme, Église catholique, Pape François, Vatican
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook