Ecoutez Radio Sputnik
    Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov

    Les règles de vie de Lavrov pour être efficace au travail

    © Sputnik . Konstantin Chalabov
    Société
    URL courte
    6220

    Un diplomate doit traiter de grands volumes d’informations et il est soumis à un stress intense. Comment tenir le coup et rester efficace? Sergueï Lavrov, le ministre des affaires étrangères russe, confie les recettes de son succès.

    « Une bonne mémoire et une bonne condition physique sont indispensables pour réaliser avec succès les tâches assignées par la direction et effectuer un travail performant au maximum », a raconté Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, dans une interview au journal russe Argoumenty i fakty.

    En raison de leurs responsabilités, ses collègues du ministère et lui ont à traiter de grands volumes d'information et ont l'habitude de mémoriser beaucoup de données.

    Quant au repos, le ministre n'a pas beaucoup de temps à y consacrer. Cependant, malgré un agenda bien rempli, il joue au football au moins une fois par semaine et s'adonne au rafting : quelques jours par an, Sergueï Lavrov navigue sur des eaux vives.

    Le 21 mars, Sergueï Lavrov, qui occupe le poste de chef de la diplomatie russe depuis 2004, a soufflé ses 67 bougies.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    #WeLoverov: Bon anniversaire, Monsieur Lavrov!
    Lavrov et Ayrault sur la même longueur d'onde par rapport à Kiev
    Lavrov: Le Pen et Trump ne sont ni «marginaux» ni «populistes», mais «réalistes»
    Menace russe dans les pays baltes: «La peur grossit les objets», selon Lavrov
    Tags:
    santé, Sergueï Lavrov, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik