Ecoutez Radio Sputnik
    Sahara

    Pourquoi le «jardin du Sahara» est-il devenu un désert?

    © AFP 2018 HOCINE ZAOURA
    Société
    URL courte
    0 75

    La disparition de forêts provoquée par l’activité humaine serait à l’origine de la formation du désert dans le Sahara, premier exemple de changement climatique dont les hommes sont responsables, selon un archéologue.

    Il y a environ 9 000 ans, le Sahara représentait un jardin fleuri avec une végétation riche. Mais il s'est vite transformé en désert. Les éventuelles causes de cette transformation sont débattues depuis des années. Les hypothèses sont très variées, comme par exemple l'oscillation de l'orbite de la Terre.

    Le professeur David Wright, archéologue de l'Université nationale de Séoul, donne sa propre explication. Selon lui, c'est l'homme et la nature qui partagent la responsabilité de cette désertisation de la région.

    Le chercheur est parvenu à cette conclusion en comparant les données archéologiques et l'évolution de certains types de végétation. Il y a environ 8 000 ans, les hommes se sont mis à élever du bétail le long du Nil. Déjà à l'époque, l'écosystème local était dans un état critique, les éleveurs ayant incendié des zones qu'ils souhaitaient utiliser pour y nourrir leurs animaux, ce qui a provoqué une déforestation.

    Une inondation à Paris en 2016
    © AFP 2018 KENZO TRIBOUILLARD
    La disparition des zones de forêts aurait changé la quantité de lumière solaire reflétée par le sol, ce qui aurait influencé la circulation atmosphérique. Les pluies seraient alors devenues plus rares, ce qui a déclenché le processus de désertification.

    Avec la propagation des pâturages, qui se désertifiaient tout à tour, le désert s'étendait toujours plus loin. L'homme est ainsi devenu le catalyseur de la destruction de terres jadis fécondes.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Chutes de neige sans précédent dans le Sahara
    L’étude de la profondeur des lacs change les prévisions climatiques
    Trump dit adieu aux réglementations environnementales d’Obama
    Tags:
    déserts, réchauffement climatique, climat, archéologie, David Wright, Sahara
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik