Société
URL courte
13512
S'abonner

Plus de 515 000 personnes ont signé une pétition sur le site Change.org invitant Melania Trump à emménager à la Maison-Blanche (Washington) avec son époux. Selon les initiateurs de la pétition, les frais de protection liés au séjour de la première dame à la Trump Tower coûtent trop cher aux contribuables américains.

La pétition baptisée « Obliger Melania Trump à résider à la Maison-Blanche ou à payer ses dépenses elle-même », publiée sur le site Change.org et adressée au Sénat des États-Unis, a été déjà signée par plus de 515 000 personnes.

« Les contribuables américains paient une somme exorbitante pour protéger la première dame à la Trump Tower, située à New York. Afin de réduire la dette nationale, ces postes de dépenses qui n'ont pas de résultat positif pour la nation doivent être privés de financement », indique la pétition.

Auparavant, on a appris que l'épouse du Président américain avait décidé de rester à New York après le départ de Donald Trump pour la Maison-Blanche. Le fait est que leur fils Barron, âgé de 10 ans, a besoin d'étudier à New York jusqu'à la fin de l'année scolaire.

Selon les médias, le service de police de New York dépense tous les jours entre 119 et 137 000 euros pour la sécurité de la famille Trump.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Pour les cinéastes indépendants américains, Trump, c’est 1984!
Avec Trump, l’histoire s’écrit sur Twitter et la Maison Blanche en garde une copie
Quand Trump fait la girouette sur le Brexit
Seul et en civil, un gendarme met en déroute une vingtaine d’individus qui tabassent un jeune
Tags:
déménagement, pétition, présidence américaine, Melania Trump, Donald Trump, Washington, New York, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook