Ecoutez Radio Sputnik
    Dans au moins 5 000 restaurants italiens, on mange dans la main de la mafia

    Dans au moins 5.000 restaurants italiens, on mange dans la main de la mafia

    © AP Photo /
    Société
    URL courte
    8112
    S'abonner

    La mafia italienne s’occupe activement de business de restaurant afin de dissimuler son activité illégale. Au moins 5.000 restaurants à travers l'Italie sont dans les mains de la mafia.

    La mafia a resserré son emprise sur le domaine de la restauration italienne au cours de l'année écoulée. Diverses factions de la mafia italienne contrôlent environ 5 000 restaurants sur le territoire du pays. Selon l'association de consommateurs Coldiretti, le crime organisé a profité de la crise économique pour pénétrer l'économie légale avec force. De surcroit, les patrons criminels utilisent l'extorsion de fonds pour forcer les agriculteurs à vendre à prix bas et les entreprises à acheter leurs produits, créant ainsi des situations de monopole.

    L'avertissement de l'association Coldiretti fait suite à une vaste opération anti-mafia au cours du week-end, révélant les liens entre les restaurants touristiques ou populaires et le crime organisé. La police a saisi les comptes bancaires et 24 propriétés d'une famille napolitaine, pour une valeur totale de 20 millions d'euros.

    L'un des restaurants perquisitionné était le Donna Sophia dal 1931 situé au centre de Milan. Sur Trip Advisor, l'établissement a des critiques mitigées, certains clients ont critiqué la nourriture et le service ainsi que la manière dont le patron leur a rappelé que le service n'est pas inclus, il« était intimidant, et c'est une raison suffisante de ne jamais revenir ». D'autres ont complimenté la « délicieuse pizza napolitaine ».

    L'utilisation de restaurants comme couverture pour des activités illégales n'a rien de nouveau. En 2015, deux restaurants bien connus à Rome ont été fermés pour des liens avec des groupes criminels. Mais selon l'association Coldiretti, la pratique devient de plus en plus répandue, avec des criminels souvent prêt à économiser sur la santé et la sécurité au grand risque des consommateurs.

    Au cours de l'année dernière; les pratiques de« l'agromafia »leur ont rapporté 21.8 milliards d'euros, estime l'association de consommateurs. Soit une augmentation de 30% par rapport à l'année précédente, avec des groupes mafieux infiltrant tous les types d'entreprises alimentaires, des bars branchés aux restaurants familiaux, certaines chaînes de restaurants et même la production alimentaire.

    « L'agriculture est devenue l'un des domaines d'investissement prioritaires pour l'économie souterraine », nous explique l'association de défense des consommateurs. « Ils comprennent que c'est stratégique dans une période de crise, puisque cela leur permet d'infiltrer largement la société civile et d'affecter la vie quotidienne des gens ».

    De plus, les groupes de criminels organisés ont également exploité la crise des migrants, en mettant en place des centres d'hébergement illégaux avec des conditions hors norme, afin de soutirer de l'argent aux nouveaux arrivants en Italie. Et les procureurs ont mis en garde contre l'infiltration de la mafia dans le secteur des énergies renouvelables, notamment dans les régions les plus pauvres, comme la Sardaigne et la Sicile.

    L'Italie peine depuis de nombreuses décennies à se de défaire de ses liens avec le crime organisé

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Une mafia plus redoutable que les cartels de Colombie!
    Italie: la lutte contre la mafia peut-elle aider à combattre Daech?
    Un expert de la mafia nomme le pays le plus corrompu au monde
    Italie: exposition inédite de tableaux volés par la mafia
    Des réfugiés vivent dans la peur de la mafia sicilienne
    Tags:
    monopole, produits alimentaires, crime organisé, agriculteur, restaurant, mafia, police, Coldiretti, Milan, Italie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik