Société
URL courte
117
S'abonner

Un python souffrant d'anorexie et un agame barbu avec un problème de mâchoire sont devenus les patients les plus «spéciaux» ayant profité d’une indemnisation de l’assurance santé en Grande-Bretagne, qui a atteint environ 832 millions d'euros en 2016.

L'Association des assureurs britanniques (ABI, Association of British Insurers) vient de dresser la liste des motifs d'indemnisation les plus insolites versée par les assureurs aux propriétaires d'animaux domestiques en 2016.

Par exemple, le traitement d'un python souffrant d'anorexie a coûté 790 livres sterling, soit 931 euros. Le prix des soins de la mâchoire d'un agame barbu se chiffrait notamment à 410 livres sterling (483 euros).

Au total, les vétérinaires britanniques ont soigné 932 animaux disposant d'une couverture santé, ce qui a coûté 706 millions de livres sterling, soit environ 832 millions d'euros, ce qui fait en moyenne 2,28 millions d'euros par jour.

Parmi d'autres motifs d'indemnisation insolites de l'année figurent un cocker spaniel anglais qui a avalé à Noël une dinde entière, un perroquet avec des problèmes de système respiratoire, un springer anglais ayant avalé une graine, ce qui a nécessité une opération de 3 400 livres sterling (4 008 euros) ainsi que le traitement d'un chat atteint de sommeil léthargique qui a coûté 366 livres sterling (431 euros).

En 2016, le coût moyen d'une indemnisation s'élevait à 757 livres sterling (892 euros), soit 5 % de plus qu'en 2015.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Un cerf renverse un Canadien en pleine rue (vidéo)
Le lion Simba et l’ours Lula du zoo de Mossoul transférés en Jordanie
États-Unis : une simple promenade avec un serpent sans laisse coûte de 200 USD
Un colis suspect adressé au Pr Raoult envoyé à Marseille, une unité spéciale intervient
Tags:
animaux, chiens, serpents, indemnisation, animaux domestiques, Association des assureurs britanniques (ABI)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook