Ecoutez Radio Sputnik
    Richard K. Jones

    Un shérif US appelle à larguer la méga-bombe sur le Mexique

    © Photo. capture d"écran sur Youtube
    Société
    URL courte
    251344517

    Un agent des forces de l’ordre US appelle à utiliser la plus puissante bombe non-nucléaire de l’arsenal américain contre des cartels de la drogue au Mexique.

    Richard Jones, shérif du comté de Butler de l'État de l'Ohio, prône le recours à la « méga-bombe » utilisée en Afghanistan dans le but de lutter contre des cartels de la drogue au Mexique.

    « Je le dis depuis dix ans — ça suffit. Cette "mère de toutes les bombes" peut être utilisée contre les cartels mexicains de la drogue et nous verrons de grands jours à l'avenir! », a écrit Richard Jones sur son Twitter.

    La chaîne de télévision Univision souligne notamment que le shérif, ardent partisan de Donald Trump, ne mâche pas ses mots lorsqu'il s'agit de critiquer le Mexique. Par exemple, en 2014, il a envoyé au président mexicain une lettre exigeant de rembourser 900 000 dollars dépensés dans la lutte contre des criminels mexicains sur le territoire des États-Unis, le comté de Butler se trouvant pourtant à environ 2 500 kilomètres de la frontière avec le Mexique.

    Richard Jones est également connu pour ses opinions anti-immigration. Il a ainsi installé près de la prison du comté une enseigne avec l'inscription « Étrangers illégaux — par ici ». M. Jones a en outre demandé au président de déployer dans l'État de l'Ohio des agents fédéraux des services d'immigration pour vérifier la situation des employés de la région.

    Les États-Unis ont utilisé le 13 avril leur plus puissante bombe non nucléaire de 9,5 tonnes dans la province afghane de Nangarhar (est) dans le cadre de la lutte contre un groupe important de terroristes de Daech.

    Ce lancement de la « méga bombe » était en contradiction avec les affirmations des États-Unis sur le retrait des troupes américaines d'Afghanistan. Ainsi, en mai 2014, le président de l'époque Barack Obama avait annoncé son intention de retirer toutes les troupes américaines d'Afghanistan avant la fin 2016. Il a notamment indiqué qu'en 2014, le contingent américain devait passer de 32 000 à 9 800 soldats et que d'ici la fin 2015, il devait encore être divisé par deux. En février 2017, dans un discours tenu à la Maison-Blanche devant les gouverneurs des États, le Président américain Donald Trump a également fait remarquer que les opérations militaires au Proche-Orient, qui avaient coûté très cher aux États-Unis, étaient inefficaces.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Vidéo du largage sur l'Afghanistan de la plus puissante bombe non nucléaire US
    Méga-bombe US: Washington prêt à tout pour impressionner Moscou
    Frappe US en Afghanistan: quels sont les dégâts causés?
    Tags:
    bombe, drogue, Richard Jones, Donald Trump, Mexique, Afghanistan, Butler, Ohio
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik