Ecoutez Radio Sputnik
    Les violences antisémites en baisse en 2016, la France championne

    Les violences antisémites en baisse en 2016, la France championne

    © AFP 2017 THOMAS COEX
    Société
    URL courte
    133

    Le nombre d’agressions sur fond d’antisémitisme a baissé de 12% dans le monde, selon une étude. La France est le pays qui réussit le mieux à contrer ce triste phénomène. Cependant, les cimetières et mémoriaux juifs continuent d’être vandalisés.

    Le nombre de manifestations d'antisémitisme avec recours à la violence a baissé de 12 % en 2016 (de 410 en 2015 à 361), le nombre d'attaques contre des propriétés juives a également diminué, lit-on dans un rapport annuel du Centre Kantor pour l'étude du judaïsme contemporain, présenté dimanche à l'Université de Tel Aviv.

    Cependant, les cimetières et mémoriaux qui ne sont pas bien protégés continuent d'être attaqués : une centaine de sites de cette catégorie ont été vandalisés durant cette période, selon le rapport.

    C'est la France qui arrive à contrer le plus efficacement l'antisémitisme, avec une baisse de 61 %, contre 60 % en Belgique, d'après le document.

    Au Royaume-Uni, au contraire, on constate une hausse de 11 % du nombre de manifestations d'antisémitisme générales, toutefois, les cas de recours à la violence y ont diminué de 13 % et le nombre de cas de vandalisme a baissé de 11 %.

    En Allemagne, on constate une baisse du nombre de pareils cas de 740 en 2015 à 644 en 2016.

    L'Australie fait exception à la règle avec une hausse des cas d'antisémitisme de 10 %. Aux États-Unis, les campus universitaires restent des foyers d'antisémitisme, avec une hausse de 45 % des cas de manifestation de haine envers les Juifs.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Les rabbins européens étonnés par l'absence d'antisémitisme en Russie
    «Pas pour eux»: un hôtel allemand refuse d’accueillir des touristes israéliens
    «Loue un Juif», un projet choc en Allemagne
    Contenus antisémites sur Youtube: une perte estimée à 750 millions d’euros
    Tags:
    Juifs, antisémitisme, Royaume-Uni, Australie, France, Allemagne, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik