Ecoutez Radio Sputnik
    Un adolescent israélien

    Pendant un an, cet ado israélien terrorisait les écoles en Australie

    © Photo. pixabay
    Société
    URL courte
    9215

    Un adolescent israélien a réussi à passer des centaines d'appels téléphoniques afin de créer de fausses alertes à la bombe dans les écoles en Australie.

    Il s'est avéré que le malfaiteur qui a fait, au cours de l'année dernière, près de 600 appels téléphoniques dans les écoles australiennes pour leur annoncer de fausses alertes à la bombe, était un adolescent israélien, écrit le journal Australian.

    Selon le quotidien, le jeune homme gagnait sa vie en faisant des appels commandés par des individus du site gris AlphaBay. Suite à ses fausses alertes à la bombe ou à l'attaque armée, plus de 30 écoles à travers le pays ont été fermées pour cause d'évacuation. Le malfaiteur appelait également des hôpitaux, des compagnies aériennes et des centres de soins pour enfants.

    Toujours selon le journal, c'est en décembre et en février que l'adolescent a fait le plus grand nombre d'appels.

    « Il s'agissait d'une véritable panique. D'abord, c'étaient les parents qui ont saisis de panique, et ensuite c'est devenu un très grand inconvénient de mener les opérations policières afin de vérifier ces fausses informations », explique un porte-parole de la police de l'État du Victoria.

    Le journal écrit que l'identité de l'individu est restée inconnue au grand public jusqu'à ce que son nom ne soit révélé par la justice israélienne. Il s'agit d'un jeune homme de 18 ans habitant à Ashkelon et ayant une double nationalité américaine et israélienne. Sa mère a révélé que son fils souffrait d'autisme et qu'il avait une tumeur bénigne au cerveau.

    Le jeune homme attend le verdict du tribunal israélien.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Alerte à la bombe: 60 personnes évacuées d’une école maternelle en Allemagne
    Près de 3.000 personnes évacuées de trois gares à Moscou en raison d'une alerte à la bombe
    Alerte à la bombe dans le bâtiment de Rossiya Segodnya et Sputnik
    Tags:
    fausse alerte, Australie, Israël, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik