Ecoutez Radio Sputnik
    Des médecins indiens seront formés au taekwondo pour se défendre contre les patients

    Des médecins indiens seront formés au taekwondo pour se défendre contre les patients

    © AP Photo/ Rajesh Kumar Singh
    Société
    URL courte
    143

    Les médecins de l’AIIMS de Delhi prendront des cours d’autodéfense pour se protéger des patients violents. Une revue indienne indique que plus de 40% des médecins indiens ont subi des violences en 2016. De plus, un registre sera mis en place afin que les médecins puissent signaler tout incident.

    Les médecins de l'AIIMS (All India Institute of Medical Sciences), soit 1 500 personnes, suivront en mai des cours de taekwondo afin d'apprendre à se défendre contre les patients agressifs et leurs proches, indique mercredi le Hindustan Times, se référant à la revue indienne Lancet.

    Le personnel de santé de l'institut s'entrainera par groupe de cent tous les jours. Le cours de base durera 6 mois et l'obtention de la ceinture noire se fera après 30 mois de pratique. Des athlètes professionnels pratiquant les arts martiaux formeront le personnel médical.

    Selon un rapport publié dans la revue The Lancet, 75 % des médecins officiant dans les hôpitaux de soins tertiaires sont confrontés à la violence verbale ou physique au travail au moins une fois dans leur vie. C'est pourquoi l'IMA (The Indian Medical Association) mettra en place un registre dans lequel les médecins pourront signaler tout incident violent et y inclure des preuves telles que des vidéos, des photos, des images de télévision en circuit fermé et des coupures de journaux.

    « Cela nous aidera à comprendre pourquoi la violence se produit et à envisager des mesures pour prévenir de tels incidents », a déclaré le Dr KK Agarwal, président de l'Association médicale indienne.

    En mars 2017, après que trois incidents de violence ont été signalés en l'espace de trois jours, plus de 3 000 médecins résidents travaillant aux urgences ou auprès des patients hospitalisé ou ambulatoires se sont mis en grève pendant cinq jours dans la ville de Maharashtra. Il est à noter que les activistes ont travaillé pendant cinq jours en portant des casques et ont demandé à la direction d'organiser des cours d'autodéfense pour le personnel médical.

    « Nous avons soutenu nos homologues à Mumbai par le port de casques au travail durant le mois de mars. En effet, nous sommes vraiment préoccupés par notre sécurité », avait indiqué à l'époque Dr Vijay Gurjar, président de l'association des médecins résidents.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Fast and Furious à l’indienne: un autobus entame une course terrifiante
    Un policier indien a sauté d'un toit pour échapper à un léopard
    En Inde, un labyrinthe pour contourner la loi sur la vente d’alcool
    «Une fille de la jungle» vivant avec des singes retrouvée en Inde
    Tags:
    médecine, protection, violences, victimes, patients, défense, taekwondo, New Delhi, Inde
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik