Ecoutez Radio Sputnik
    Johnson & Johnson

    Produits cancérigènes: Johnson & Johnson condamné à payer 100 M EUR à une victime

    © AP Photo / Matt Rourke
    Société
    URL courte
    1170
    S'abonner

    Une Américaine a gagné son procès contre l'entreprise Johnson & Johnson, affirmant que l'utilisation de leurs produits à base de talc a provoqué chez elle un cancer. C'est le troisième procès que perd l'entreprise, mais il semble que ce ne sera pas le dernier, car près de 2.400 personnes ont déjà porté plainte contre le géant pharmaceutique.

    Une habitante de l'État de Virginie âgée de 62 ans, Louis Slemp, a convaincu le jury de Saint-Louis qu'une poudre pour bébé et un gel douche de Johnson & Johnson, qu'elle avait utilisé pendant 40 ans avaient causé chez elle un cancer des ovaires.

    Le tribunal a condamné l'entreprise pharmaceutique à verser la bagatelle de 110 millions de dollars (plus de 100 millions d'euros) à la plaignante. Pourtant, elle ne recevra de cette somme que 5,4 millions, le reste étant des amendes que devra payer Johnson & Johnson. Il est à noter que le jury a reconnu coupable l'entreprise à 99 %, de sorte que le producteur de talc qui entre dans la composition de la poudre payera seulement 50 000 dollars (près de 45 000 euros).

    Ce n'est pas pour la première fois que cette célèbre entreprise pharmaceutique américaine perd de tels procès. En 2016, elle a dû payer 72 millions de dollars (plus de 65 millions d'euros) en indemnités à la famille de Jackie Fox, décédée en octobre 2015 des suites d'un cancer des ovaires.

    De nombreuses organisations publiques s'acharnent depuis longtemps à démontrer que Johnson & Johnson utilise dans ses produits, notamment dans les produits cosmétiques destinés aux bébés, des composants dangereux pour la santé. Les premières campagnes du genre remontent à 2009. Après trois années de pétitions, de publications dans la presse et de menaces de boycotter les produits de l'entreprise, Johnson & Johnson a accepté de retirer de ses produits le formaldéhyde et le 1,4 —dioxane, substances potentiellement cancérigènes.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

    Tags:
    cancer, Johnson & Johnson, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik