Ecoutez Radio Sputnik
    Facebook

    Lutte contre les fake news: le Royaume-Uni prend le relais

    © AP Photo/ Jeff Chiu
    Société
    URL courte
    0 28

    Après la scandaleuse campagne électorale américaine de 2016, le réseau social Facebook a déclaré la guerre aux fake news. Il donne des conseils aux utilisateurs pour qu’ils puissent reconnaître de fausses informations.

    Le réseau social Facebook dit avoir lancé un programme de lutte contre les soi-disant fake news en prévision des élections législatives anticipées au Royaume-Uni qui auront lieu le 8 juin.

    Un fake «pour la blague»: non, la TV saoudienne n’a pas flouté Merkel
    © REUTERS/ Bandar Algaloud/Courtesy of Saudi Royal Court
    Des publicités ad hoc, expliquant comment reconnaître une fausse information, ont été publiées lundi dans les journaux comme le Telegraph, le Times, le Guardian ou le gratuit Metro. Auparavant, Facebook avait déjà publié des informations de ce genre dans des médias allemands et français.

    « Les gens veulent voir sur Facebook des informations véridiques, et c'est ce que nous voulons aussi. C'est pourquoi nous faisons tout notre possible pour régler le problème des fake news. Pour que les gens s'en aperçoivent, nous leur donnons des conseils utiles », a indiqué le directeur de la politique de Facebook Simon Milner, cité par le Financial Times.

    Parmi ces astuces, on trouve entre autres le conseil de faire attention aux adresses URL douteuses et aux photos photoshopées, ainsi qu'au ton des publications.

    Facebook a déclaré la guerre aux fake news après la scandaleuse campagne électorale américaine de 2016. Le réseau social a engagé dans ce travail différentes sociétés spécialisées dans la vérification des informations.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Marine Le Pen descendante du prophète Mahomet: scoop ou fake de l’AFP?
    «Les USA n’ont cessé d’espionner le Brésil»
    Facebook encourage la diffusion des «fake news», d’après Maria Zakharova
    Tags:
    désinformation, Facebook, Inc, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik